[INTERDIT] Contre Brassens, tout contre

[INTERDIT] Contre Brassens, tout contre

Malgré ” l’interdiction ” faite aux lieux culturels de rouvrir (à nouveau) leurs portes ce 7 janvier 2021, et pour marquer (à nouveau) notre mécontentement, nous avons décidé de publier (à nouveau) les articles concernant les événements qui n’auront pas lieu, en apposant cette mention [INTERDIT] dans le titre. Nous n’avons plus envie de simplement nous adapter et de taire les efforts engagés par des centaines d’artistes, de programmateurs, de producteurs, de salariés du secteur culturel pour cette reprise. Leur travail est fait, le nôtre aussi… Pour rien !

Pauline Dupuy est chanteuse, contrebassiste et amoureuse de Georges Brassens. On ne saurait l’en blâmer. Ses trois passions sont réunies en un spectacle dédié au grand poète, avec la complicité de l’artiste Michael Wookey. À déguster à Saint-Laurent-du-Var, le 22 janvier prochain.

Contrebrassens ? Il fallait oser le jeu de mots, il fallait être au moins soi-même contrebassiste (comme Pierre Nicolas, contrebassiste du grand Georges, pendant presque 30 ans). Tout s’explique lorsque l’on plonge dans le projet de l’artiste Pauline Dupuy. Et l’on remercie ses amis de l’avoir initiée à l’œuvre du célèbre Sétois.

Pauline Dupuy est née l’année de la mort de Georges Brassens : un signe, peut-être, mais surtout un contre-temps qui aurait pu lui faire manquer le rendez-vous. Le hasard faisant donc bien les choses, Pauline a depuis rattrapé Georges et livré, avec fougue et malice, EP puis albums, concerts, tournées en France, Allemagne, Italie, Pologne et Israël… en suscitant l’engouement du public et de la presse. Et ce n’était pas gagné, loin de là, car oui, à la moindre fausse note, c’était l’Hécatombe assurée…

Pauline Dupuy a donc relevé le défi haut les mains et haut le chant. Et su également s’entourer de musiciens haut de gamme(s) : le batteur Rob van Barschot, le tromboniste Franck Boyron, le trompettiste Baptiste Sarat, le violoniste Jean-Christophe Lacroix, Pierre-Alain Giraud à la clarinette…

Parmi les chansons revisitées, des titres cultes comme Le Parapluie ou Mourir pour des idées et d’autres à redécouvrir comme Le Père Noël et la petite fille (texte et musique de Brassens, adaptés par Barbara) – c’est de saison. Son complice de presque toujours, le chanteur, auteur, compositeur et directeur artistique anglais Michael Wookey l’accompagne sur la scène du Théâtre… Georges Brassens de Saint-Laurent-du-Var. Un clin d’œil du destin que l’intègre poète n’aurait sans doute pas renié…

22 jan 20h30, Théâtre Georges Brassens, Saint-Laurent-du-Var. Rens : saintlaurentduvar.fr

(photo Une : Pauline Dupuy & Michael Wookey © Pierre-Alain Giraud)