Théâtres en Dracénie : les 10 recettes de Rouger

Théâtres en Dracénie : les 10 recettes de Rouger

Pas le poisson, non… Le Professeur Rouger ! Théâtres en Dracénie vient de servir les amuses-bouches, avant le dévoilement du programme de sa saison 2020-2021 sur le web et les réseaux sociaux le 23 juin. Un apéro-vidéo assuré par ce cher Jérôme Rouger, bien connu des habitués du théâtre de l’Esplanade, à Draguignan…

Souvenez-vous des dernières présentations de saison, assurées par la directrice Maria-Claverie Ricard et son équipe ! Plus que des soirées destinées à vendre quelques abonnements et autres billets pour les spectacles dont elles faisaient la promotion, celles-ci étaient, telles des mises en abîme, de véritables spectacles… Je me souviens particulièrement de la présentation de la saison 2018-2019. On avait pu y rencontrer M. Delaroche, représentant du Ministère de la Culture, énonçant un discours, visiblement sous psychotrope, sous les regards ahuris du public… Il s’agissait en fait du comédien Jérôme Rouger, philosophe de l’absurde passé de nombreuses fois par les scènes de Théâtres en Dracénie.

Eh bien, figurez-vous qu’en ces temps moroses, le Professeur Rouger, qui s’est entre autres essayé aux discours sur les droits et conditions de vie des poules (Pourquoi les poules préfèrent être élevées en batterie) ou qui s’est intéressé aux affres de la séduction (Plaire, abécédaire de la séduction), a décidé de redonner encore un peu de son auguste et folle personne en proposant des chroniques quotidiennes sur la page Facebook de Théâtres en Dracénie. Chaque jours à 18h15, et cela jusqu’au 23 juin, il proposera 10 “chroniques d’intérêt national, dans le cadre de la reprise des activités de cette scène conventionnée d’intérêt national, où il dévoilera les coulisses du théâtre et donnera un aperçu de la saison à venir. Sans compter les nombreuses places à gagner. Il suffit de jeter un oeil à la chronique n°0, diffusée vendredi 12 juin à 12h15 en guise de teasing, pour comprendre un peu où on met les pieds…

C’est absurde, c’est décalé, c’est fait maison, c’est à prendre au dixième degré, bref, ça fait beaucoup de bien ! Alors en attendant de découvrir les 43 spectacles au programme de la saison 2020-2021 du Théâtre de Draguignan le 23 juin, faites-vous plaisir avec les vidéos du Professeur Rouger, et (allez, soyez fous !) venez découvrir “Draguignan, la perle du Var ! Loin des nuisances de la mer, loin des plages surfaites de la Côte d’Azur, loin du brouhaha d’un banal TGV, loin de la pollution d’un vulgaire aéroport. Même d’une quelconque autoroute… Draguignan, la perle du Var, aux portes du Verdon, pour reprendre le slogan de la ville. Plus exactement aux portes des portes du Verdon… Disons, pas très loin des portes du Verdon. Draguignan, pas vraiment prêt de quoique ce soit donc, mais en même temps, pas vraiment loin non plus.” Si ce cher Professeur fait la promo de la saison à venir comme celle de la ville qui héberge le vénérable théâtre varois, je leur souhaite bon courage !