Amour, gloire et rosé

Amour, gloire et rosé

Trois coups de Théâtre, pour une nouvelle saison en trois temps. L’équipe du Théâtre National de Nice a imaginé un format qu’il a souhaité le plus flexible possible dans le contexte de crise que l’on connaît. Lancement de la première partie, Les Rendez-vous de l’été, début juillet !

On attaquera avec ce que la directrice du TNN, Muriel Mayette-Holtz, a nommé Les contes d’apéro, du 1er juillet au 22 août. Une appellation d’origine incontrôlée, puisque c’est véritablement un joyeux bordel artistique et culturel qui attend les habitués du théâtre (et ils sont nombreux) comme les aficionados du lever de coude (et ils sont encore plus nombreux). C’est sur la promenade du Paillon, au kiosque du TNN, que se tiendront quotidiennement lectures, impromptus — ou formats courts — de théâtre et de danse, contes, concerts et spectacles de marionnettes. Autant vous dire qu’il y en aura pour tout le monde, petits et grands, avec ou sans alcool. La troupe du TNN, constitué de 6 comédiens recrutés spécialement pour cette saison, et Mme la Directrice donneront de leur personne tout au long de cet été festif et arrosé. On y retrouvera aussi des personnalités du monde du spectacle vivant d’ici (Frédéric de Goldfiem, Jean Florès, Jonathan Gensburger, Thierry Vincent, Marjolaine Alziary, Fabienne Colson…) et d’ailleurs (Charles Berling, Jean Sorel, Félicien Juttner…).

Le second volet de ces Rendez-vous de l’été se déroulera du 26 au 28 août, sur la colline du château. Muriel Mayette-Holtz mettra en scène Le jeu de l’amour et du hasard, l’un des, si ce n’est LE, chef-d’oeuvre de Marivaux, quatuor amoureux à déguisements et à retournements dont la mécanique tourne parfaitement. “L’auteur suggère que l’on ne peut échapper à son histoire”, indique Muriel Mayette-Holtz, “les coeurs souffrent, se battent, espèrent, jouent, mais l’essentiel n’est-il pas qu’ils aiment ?” Justement, en parlant d’amour, signalons que sa moitié, Gérard Holtz, voix qui a bercé mon enfance alors que je passais mes étés avachis dans le canapé devant les exploits des forçats du Tour de France, sera de la partie. Journaliste, mais également comédien, il interprétera sieur Orgon, personnage emblématique qui, au courant des intrigues qui se trament entre les différents protagonistes, décide de laisser ses chances au jeu de l’amour et du hasard.

1er juil au 28 aou, Promenade du Paillon & colline du château, Nice.Rens: tnn.fr & monetenice.fr