Rencontre au Caire

Rencontre au Caire

C’est une formidable rencontre que nous propose la scène nationale Châteauvallon-Liberté avec le spectacle Le Cri du Caire, qui réunira le poète/slameur Abdullah Miniawy, le saxophoniste Peter Corser et le violoncelliste Karsten Hochapfel, accompagnés pour l’occasion du trompettiste Médéric Collignon.

Une bonne occasion de découvrir d’autres univers, d’autres cultures, mais aussi l’occasion de se retrouver ensemble à nouveau, malgré cette période décidément bien sombre pour le monde culturel. Pourtant, au-delà de son indéniable poids économique, la culture est bien un facteur essentiel de notre besoin de partage et d’échange, un domaine d’expression qui favorise les rencontres les plus riches, comme celle entre Peter Corser et Abdullah Miniawy au festival d’art contemporain du Caire, le fameux Dowtown Contemporary Arts Festivals (D-CAF). À l’énergie déclamatoire, aux accents soufis du poète, se mêlent le souffle continu et les transes du saxophone auquel vient s’ajouter le violoncelle de Karsten Hochapfel.

Le Cri du Caire, présenté avec succès au Festival d’Avignon en 2018, tourne depuis avec la même réussite dans toute la France. Un trio que rejoint parfois la clarinette de Yom ou la trompette d’Erik Truffaz, deux musiciens habitués au mélange des genres et jamais avares de nouveaux projets croisés.

Pour cette soirée à Châteauvallon, c’est Médéric Collignon qui fera sonner sa trompette aux incantations venues d’Egypte. Un musicien maintes fois primé aux Victoires du Jazz, adepte lui aussi de projets transversaux et aventureux. Membre de grands ensembles comme l’Orchestre National de Jazz ou le fameux Sacre du Tympan de Fred Pallem, participant à des réunions fameuses comme Jus de Bocse ou Septik, ou à des rencontres plus intimes avec Louis Sclavis, il passe de façon remarquable de Kim Crimson à Miles Davis ou encore à Ennio Morricone…

6 nov 20h30, Châteauvallon, Ollioules. Rens: chateauvallon-liberte.fr

(photo © Jamila Campagna)