Les “pétroleuses”

Les “pétroleuses”

Le 150e anniversaire de La Commune a donné lieu a beaucoup d’articles et de publications sur le sujet. Une interview d’Ernest Pignon-Ernest m’a fait découvrir cette maison d’édition située à Coaraze. J’y ai découvert quelques livres très intéressants, dont cette réédition de l’ouvrage d’Edith Thomas, préfacé par Bernard Noël, avec une illustration du street-artiste français en couverture.

Le titre de l’ouvrage fait allusion à ce mythe développé par la campagne anti-communarde : les femmes incendiaires de Paris. Si l’histoire a prouvé que les quelques incendies de défense contre les mouvements versaillais sont certainement inférieurs aux dégâts provoqués par les bombes incendiaires crachées par l’armée de Thiers sur Paris, la propagande a laissé des traces sur le rôle des femmes durant cette période de l’histoire. Edith Thomas nous montre surtout l’engagement et le courage de centaines de femmes pour un mouvement social sans précédent dans l’histoire : l’action de l’Union des Femmes, leur présence dans de nombreux salons politiques alors même qu’elles ne peuvent ni voter ni être élues, leur dévouement à nourrir les enfants ou à soigner les blessés. Des portraits d’Élisabeth Dmitrieff, Nathalie Lemel, ou encore un magnifique chapitre sur la sous-estimée André Léo qui a écrit des articles d’une lucidité implacable dans le journal La Sociale. Mais ce livre met aussi un nom, un lieu de naissance et une profession sur ces centaines d’anonymes devenues cantinières, ambulancières ou soldats pour défendre un monde plus social. En fouillant les archives des tribunaux militaires, Edith Thomas redonne vie à ces femmes qui ont payé très cher leur désir d’une vie plus juste et digne.

À noter que les éditions L’Amourier s’apprête à sortir très bientôt, grâce à une campagne de financement participatif sur Ulule, Le Dictionnaire de La Commune de Bernard Noël. Un ouvrage référence qui méritait une nouvelle impression soigneuse pour les 50 ans de sa première édition le 18 mars 1971… jour du centenaire du déclenchement de La Commune. 

Les “Pétroleuses”
Edith Thomas
L’Amourier Édition