Webinaire en série / #7 : Nouvelles figures du patient contemporain, avec lui

Webinaire en série / #7 : Nouvelles figures du patient contemporain, avec lui

Après 6 premières sessions (que vous pouvez retrouver en vidéo ci-dessous), le Centre d’Innovation du Partenariat avec les patients et le Public (CI3P) de Nice propose un nouveau rendez-vous ce jeudi 20 mai 2021 à 18h, dans le cadre de son séminaire d’étude en ligne autour des Nouvelles figures du patient contemporain, avec lui. Ce 7e et dernier webinaire de la saison, avec Jean-Philippe Assal et Patrick le Cardinal, se tiendra autour du thème Le médecin : un patient pire qu’un autre ? Quand la maladie transforme le médecin…

Patient-expert, patient-pair, patient-partenaire, patient-chercheur, patient-sentinelle, patient-témoin, patient-formateur… sont autant de dénominations pour désigner les nouvelles figures qu’incarnent de plus en plus de patients contemporains dans le contexte émergent de ladite “démocratie en santé”.

Si chacun de ces nouveaux acteurs du champ de la santé se distingue par des singularités et caractéristiques qui lui sont propres en termes de statuts et de fonctions, ce qui les rassemble est la reconnaissance de savoirs et compétences issues du vécu avec la maladie. L’analyse de ces savoirs et compétences — savoirs, savoir-faire, savoir-être, faire-savoir, savoir-analyser… — et de leurs implications individuelles et sociales ont fait l’objet de nombreuses recherches en sciences sociales depuis au moins deux décennies, que ce soit dans les domaines du soin, de la formation ou de la recherche.

Dans le cadre de ce séminaire d’étude, le CI3P propose de croiser les regards sur ces nouvelles figures du patient en donnant la parole non seulement aux chercheurs (médecins, anthropologues, psychologues…), mais aussi à des patients (-experts, -partenaires,…) investis dans les domaines du soin, de la recherche et/ou de la formation, ainsi qu’à des acteurs qui oeuvrent à leur reconnaissance institutionnelle.

L’objectif de ces journées est de promouvoir et renforcer la recherche en santé sur le modèle du partenariat-patient au sein de l’université Côte d’Azur.

Présentation des intervenants… par les intervenants

Jean-Philippe Assal : « Je suis né en 1938. J’ai obtenu ma licence en médecine à l’Université de Genève en 1964. Cinq ans de recherche fondamentale sur le métabolisme intermédiaire, puis selon le règlement suisse cinq ans de médecine interne. S’ensuit une formation aux Etats-Unis pendant quatre ans dans le domaine du diabète et de l’endocrinologie, puis un poste à Genève dans le domaine de l’éducation des patients. J’ai créé le groupe d’étude sur l’éducation au diabète de l’Association européenne pour l’étude du diabète, qui a maintenant une branche nationale dans presque tous les pays européens et divers programmes de prévention des complications et de contrôle du diabète. Depuis 1961, je suis atteint du diabète de type 1. Cette expérience sera décrite comme un choc entre l’identité médicale et la réaction du patient. J’ai également insisté sur la prise en charge de la charge psychosociale dans la gestion des maladies et j’ai créé le Théâtre de l’Expérience Vécue qui a été réalisé aujourd’hui pour 1200 patients. Un film de 12′ sera présenté sur ce sujet. »

Patrick le Cardinal : « Je travaille actuellement en tant que psychiatre au C.H.S. de la Savoie à Chambéry sur le secteur d’Aix-les-Bains. Je suis également coordonnateur de l’équipe – ESPLOR – Equipe de Soutien pour le Logement Orientée vers le Rétablissement. J’ai auparavant travaillé au Centre Collaborateur de l’OMS à Lille, dirigé par le Docteur Jean-Luc Roelandt, en tant que chargé de mission sur la mise en place et l’évaluation du programme Médiateur de Santé-Pairs. »

Laboratoire organisateur : LAPCOS et son nouveau groupe de recherche interdisciplinaire en partenariat avec le.s patient.s CHERPA
Partenaires : MSHS de Nice, FRIS, CI3P, DERMG
Le CI3P, c’est quoi ? : Le Centre d’Innovation du Partenariat avec les patients et le Public est une nouvelle entité créée en 2019 au sein du département d’enseignement et de recherche de médecine générale (DERMG) à la Faculté de médecine de l’Université Côte d’azur grâce au leadership du doyen, Patrick Baqué. Elle à l’originalité en France d’être codirigée par un médecin, David Darmon et un patient, Luigi Flora, tous deux titulaires d’un doctorat.

Webinaire #6

Webinaire #5

Webinaire #4

Webinaire #3

Webinaire #2

Webinaire #1