Savoureux cocktail

Savoureux cocktail

À 35 ans, Simon Ghraichy fait partie de cette génération d’artistes qui dépoussière les codes du concert “classique” et passe d’un répertoire à un autre en toute décontraction. À la Rotonde de Beaulieu, le 15 septembre, le virtuose donnera un concert autour de Franz Liszt et des compositeurs latino-américains.

Des boucles échevelées, une personnalité décomplexée, le prodige franco- libano-mexicain transcende les codes du piano classique. À l’occasion du Beaulieu Classic Festival, il nous invite à un voyage autour des compositeurs qui l’ont fait connaître, les Latino-américains et son «vieux copain» Liszt et ses arrangements pour piano : Prélude et Fugue en la mineur de J.S. Bach, Danse sacrée et duetto final de l’opéra Aïda de Verdi et Réminiscences de Don Juan de Mozart… Simon Ghraichy revendique autant son héritage classique que son caméléonisme musical : pour preuve, il s’illustrera également dans des oeuvres de Enrique Granados, Carlos Fariñas (l’un des maîtres les plus importants de l’avant-garde cubaine des sixties) et du compositeur mexicain contemporain Arturo Márquez.

Alors, tenez-vous prêt à embarquer dans un voyage musical qui a les atouts pour toucher tous les publics, mélange de répertoires classique et populaire, hors des sentiers battus, qui transmet une musique puissante, vibrante, dynamique où la joie de vivre est omniprésente. Doté d’une grande virtuosité et d’un toucher franc et direct, le jeu de ce pianiste présente un juste équilibre entre une exubérance pleinement assumée et une sobriété juste et flamboyante.

11 au 18 sep, Beaulieu. Rens : beaulieuclassicfestival.com

(photo : Simon Ghraichy © Antonin AM)