Jules et Marcel, à la vie à la mort

Jules et Marcel, à la vie à la mort

Du rire, des engueulades, de l’émotion… Jules et Marcel, mis en scène par Nicolas Pagnol, ouvrira la saison culturelle de La Garde, ce 30 septembre.

Entre le grand Jules Raimu et le gé-nial Marcel Pagnol, toute une histoire… Une poignée de pièces et de films, dont la célèbre trilogie marseillaise, une complicité jamais démentie, jusqu’à la mort brutale de l’acteur en 1946, à l’âge de 63 ans. “Ce spectacle est l’histoire de l’éternelle amitié entre mon Grand-père et Raimu, son ami et acteur fétiche“, explique Nicolas Pagnol.

Jules et Marius commence en 1929 lorsqu’un certain Marcel Pagnol, jeune auteur provincial encore inconnu frappe timidement à la porte de la loge d’un certain Jules Muraire, alias Raimu, star montante de la scène théâtrale comique française, pour lui proposer le manuscrit d’une certaine pièce intitulée Marius… On connaît la suite et le succès légendaire de la trilogie marseillaise au cinéma.

Cette pièce a été élaborée à partir de leurs conversations, mais surtout grâce aux lettres authentiques et souvent inédites que Nicolas Pagnol et Isabelle Nohain Raimu ont généreusement livrées à Pierre Tré Hardy, auteur de la pièce. De leur rencontre jusqu’à la mort du comédien, les deux hommes ont entretenu des relations épistolaires nourries, joyeusement féroces, liées par une passion commune, le cinéma, fil conducteur de leurs chamailleries hautes en couleur.

Dans cette création, brillamment servie par trois comédiens de la région (Frédéric Achard, Gilles Azzopardi et Christian Guérin), ils reprennent souffle et vie, et leurs échanges vifs, leurs brouilles, leurs réconciliations donnent au public l’occasion de redécouvrir ces deux géants sous un angle encore plus humain.

30 sep 20h30, Salle Gérard Philipe, La Garde. Rens: FB LeRocher83

(photo : Jules et Marcel, l’éternelle amitié © DR)