Classique, mais pas que…

Classique, mais pas que…

Telle est aujourd’hui la devise du Classic Beaulieu Festival qui fêtera ses 20 ans du 10 au 17 septembre 2022, et dont le parrain est cette année le très médiatique Jean-François Zygel !

Musique classique, soirée cabaret, humour en musique, lieux toujours plus surprenants… le Classic Beaulieu Festival de Beaulieu, dirigé depuis 4 ans par la chanteuse lyrique Chrystelle Couturier, qui s’est donnée comme ambition de toucher un public le plus large possible, en composant des programmations marquées du sceau de la diversité et de l’excellence. Le festival, c’est aussi une façon de découvrir les lieux patrimoniaux de la cité azuréenne autrement, puisque les concerts se dérouleront dans les salles du mythique restaurant Le Circé, au Casino, en l’église anglicane Saint Michael, et même en extérieur, sur la plage de la petite Afrique.

Trois moments phares et originaux émailleront cette édition anniversaire, à commencer par un concert d’ouverture sur la plage, le 10 septembre, avec l’Orchestre National de Cannes, dirigé par son chef Benjamin Levy, qui fera retentir les musiques de Mozart et Haydn, avant qu’un feu d’artifice ne clôture la soirée. Le public profitera d’une « nouveauté » très en vogue, le 14 septembre : un concert à la bougie à la Saint Michael’s Church, en compagnie du trio a capella Les Itinérantes. Enfin, la désormais traditionnelle soirée de gala à l’Hôtel Royal Riviera, le 16 septembre, se tiendra quant à elle sur le thème des années Folles, en lien avec l’histoire de notre fameuse Riviera. Gaby la magnifique racontera la fabuleuse histoire de Gaby Desly, artiste provençale féministe qui inventera la revue à grand spectacle. Les années 20 pour les 20 ans du festival, quoi de plus logique !

Du classique donc, mais pas que… D’autant plus si l’on ajoute à cela la venue de Jean-François Zygel, parrain du festival, homme de radio et de télévision, passeur de savoir, mais aussi et surtout pianiste virtuose qui mettra Beaulieu en musique ! Complèteront ce copieux programme : le jeune Quatuor Van Kuijk, qui célèbrera l’un des maitres du quatuor à cordes, Ludwig Van Beethoven, la talentueuse trompettiste Lucienne Renaudin-Vary qui associera sa précoce virtuosité à celle de l’accordéoniste Félicien Brut pour traverser les genres musicaux, de Rossini à Grieg en passant par Rodgers ou Galliano, et enfin le spectacle Les Virtuoses, pour une clôture en compagnie de Julien et Mathias Cadez, duo totalement loufoque qui fera se côtoyer poésie musicale et humour.

Signalons que les élèves des écoles de musique et leurs professeurs sont les invités permanents du festival et auront la chance de rencontrer Jean-François Zygel qui leur expliquera tout sur la musique !

10 au 17 sep, Beaulieu. Rens: beaulieuclassicfestival.com

Lucienne Renaudin-Vary © Simon Fowler, Erato