Voyage musical en dystopie

Voyage musical en dystopie

Quoi ? Un concert en rubrique Littérature ?! Oui, mais pas n’importe quel concert… Et pas n’importe quelle littérature… Entrer dans la couleur est un spectacle musical, inspiré du roman Les furtifs d’Alain Damasio, élu meilleur livre de l’année 2019 par le magazine Lire et lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire 2020, dans la catégorie Roman francophone.

La littérature française possède depuis ces vingt dernières années des piliers indétrônables parmi les auteurs contemporains. Dans le domaine de la science-fiction, Alain Damasio est en passe de s’imposer comme une légende vivante avec des titres acclamés en France et dans le monde entier, tels que La Horde de Contrevent ou La Zone du Dehors. Dans son dernier succès, le roman-fleuve Les Furtifs, on suit Lorca lancé à la recherche effrénée de sa fille Tishka, étrangement disparue dans un monde dystopique où tous les habitants sont soumis à un contrôle technologique intégral. Une œuvre où l’on retrouve une nouvelle fois la question de l’omniprésence et celle de la menace de la technologie, chère à l’auteur et enjeu fondamental de notre époque.

L’écriture à la fois physique et poétique d’Alain Damasio se prêtant particulièrement à la déclamation orale, c’est tout naturellement que s’est instaurée une collaboration entre l’auteur et Yan Péchin, ancien guitariste d’Alain Bashung, pour créer un roman-album — coproduit avec le label Jarring Effects et proposé avec l’ouvrage dans sa 1e édition — qui a ensuite donné naissance à une performance hybride de lecture-concert.

Nommée Entrer dans la couleur, elle est constituée de plusieurs temps, entre résumés par l’auteur des grands moments du livre et de déclinaisons de questions psalmodiées sur les moyens d’échapper au monopole technologique. Les phrases de l’auteur lyonnais prennent vie sous les nappes de guitare atmosphérique de Yan Péchin, accompagné d’Arnaud Dieterlin à la batterie et de la chanteuse Mood qui ajoute une dimension lyrique au texte — l’un des titres a même été composé par Rone !

Au même titre que les Furtifs, créatures du roman faites de chair et de son qui naissent et prennent corps grâce à une mélodie vibratoire qui leur permet de se métamorphoser, le récit d’Alain Damasio atteint sa forme la plus aboutie et poétique dans la fusion du texte et du son. « Mon écriture est volontiers poétique et orale, elle se prête bien à la mise en voix et en musique. L’immersion dans la fiction y est plus forte, plus vibrante. Pour moi, c’est une façon de dilater l’univers des Furtifs dans l’espace et le temps, de lui donner un volume, de la faire vivre au présent« . Une expérience immersive à vivre à Anthéa en janvier prochain.

24 & 26 jan 20h30, 25 jan 21h, Anthéa, Antibes. Rens: anthea-antibes.fr

photo : Alain Damasio & Yan Péchin, Entrer dans la couleur © Roxanne Gauthier

Tags: