L’homme qui prend la mer

L’homme qui prend la mer

Il n’est pas nécessaire de se tourner vers des horizons lointains pour trouver un travail de qualité. Il est d’ailleurs courant qu’un artiste proche de nous – géographiquement parlant – produise une œuvre notable et reconnue. Tel est le cas de Patrick Hanez à Nice. 
Cet ingénieur du conservatoire des Arts et métier de formation est né à Aubervilliers mais réside à Nice depuis sa plus tendre enfance, et c’est ici que s’épanouit sa photographie. Inspiré par les maitres, tels que Henri Cartier Bresson ou encore Robert Doisneau, Patrick Hanez débute la pratique photographique à 26 ans, s’éduque à cet art en participant aux ateliers dirigés par un photographe niçois de renom puis développe sa vision d’artiste avec le temps. Et c’est cette vision qui est donnée à voir en la galerie du Musée de la Photographie Charles Nègre de Nice, jusqu’au 10 septembre. Une vision d’artiste présentée sous la forme d’une rétrospective dont le contenu varié saura satisfaire les amateurs de belles images. 

Sa vie sur la Côte d’Azur, propice aux clichés de la mer, Patrick Hanez ayant notamment participé à différentes régates sur de vieux gréements, bon nombre d’images la représentent, sublimée par une vision quasi picturale de l’élément et des bateaux. « Le monde de la mer m’attire : reflets, coques de bateaux au niveau abstraction, voiliers… La Côte d’Azur est une très belle région qui se prête à de tels clichés. En mer, le visage fouetté par les embruns, vous avez une sensation de liberté propice à la création. Pêcher l’image dans ces conditions est un vrai plaisir !« , explique le photographe. Entre autres sujets, les évènements sportifs, le cirque, le carnaval, la pratique de l’urbex, l’abstraction mais également la cuisine sont mis à l’honneur. Un travail à la hauteur de la sensibilité artistique de Patrick Hanez dont l’œuvre a déjà été exposée et publiée à de nombreuses reprises, et que cette rétrospective, présentée sous la forme d’un condensé sélectionné par l’artiste, permet d’en apprécier la teneur. Alors, n’hésitez pas, partez à la découverte d’un univers « redessinant » nos paysages marins et qui vous projette dans des instants rares magnifiés par le regard d’un homme dont le sens esthétique se met au service du grand public.

Musée de la Photographie Charles Nègre, Nice. Rens: museephotographie.nice.fr
Écume – VA 2017 © Patrick Hanez