Les paradis artificiels du numérique

Les paradis artificiels du numérique

À La Strada, nous sommes fans d’Alain Damasio. Alors quand un de ses textes est adapté au théâtre, on ne peut que vous le conseiller ! Scarlett et Novak sera donné en janvier à Draguignan et au Revest-les-Eaux.

Novak court, poursuivi par deux hommes qui veulent lui voler son « brightphone ». Son précieux appareil abrite Scarlett, une Intelligence Artificielle qui sait tout de la vie de Novak. Elle connaît ses moindres secrets, elle répond à chacune de ses demandes. Mais les deux assaillants rattrapent Novak et lui volent le téléphone. Sans Scarlett, Novak devient seul, perdu et désemparé. Mais sa rencontre avec une jeune hackeuse lui permettra de découvrir la réalité qui se cache derrière les écrans.

Ce synopsis, c’est celui sorti de l’imagination du romancier Alain Damasio dans son court roman Scarlett et Novak, paru en 2021. Depuis plus de 20 ans, l’auteur est devenu un incontournable dans le domaine de la science-fiction et on ne présente plus ses textes mythiques comme La Horde du Contrevent, La Zone du Dehors et plus récemment Les Furtifs. Tout public, mais visant particulièrement les adolescents, la pièce alerte sur l’omniprésence des technologies et les pièges que cela peut engendrer, mais aussi l’enfermement induit.

Le dramaturge Vladimir Steyaert adapte ce texte percutant sur l’histoire d’un jeune homme enfermé dans son monde numérique. Un sujet cher à la compagnie du metteur en scène puisqu’il en avait déjà été question lors de l’adaptation de Débris de Denis Kelly, où l’on voyait la manière dont les écrans transformaient l’imaginaire de deux adolescents. Le choix de Scarlett et Novak s’inscrit donc pour la troupe dans une continuité de recherche sur les rapports en art et science, aussi bien au niveau du récit choisi que de sa mise en scène. En effet, l’espace de jeu pour ce spectacle évoque un monde virtuel, un cube de tulle où sont projetées des images en trois dimensions et qui sert de « technococon » entre Novak et ses semblables, le public. L’adaptation rend parfaitement justice au texte de Damasio, entre futur dystopique et désirs d’avenir différent.

20 jan 19h30, Le Pôle, Le Revest-les-Eaux. Rens : le-pole.fr
26 jan 20h30, Théâtre de l’Esplanade, Draguignan. Rens : theatresendracenie.com