Réapprendre à rêver

Réapprendre à rêver

Dans un décor sobre apparaissent deux clowns. L’un, direct et révolté contre le monde, l’autre, perdu dans ses pensées, s’émerveille d’un rien. Deux personnages opposés qui se rejoignent tout de même sur un point : l’envie de rêver… Le Monde d’après nous est à découvrir à Mougins, le 14 mars prochain.

Quoi de plus fondamental que le rêve, point de départ des plus grandes réussites de l’humanité, des découvertes scientifiques à la création des plus belles œuvres littéraires ? Pourtant, force est de constater que ces dernières années ont mis à rude épreuve notre capacité à rêver et nous projeter dans le futur. C’est ce qu’ont constaté les deux comédiens François Pilon, alias Vulcano, et Olivier Ledauphin, alias Monsieur Olive. Durant la période funeste de l’entre-deux confinements, l’avenir était pour le moins incertain et les deux artistes l’ont bien ressenti dans l’état d’esprit de leur public. Ni une ni deux, Le monde d’après nous prenait forme, avec cette envie de revenir aux fondamentaux d’un bon clown : faire rire, mais surtout parvenir à faire rêver. Redonner de l’espoir par le burlesque, raviver cette lueur, ce « petit truc » qui brille en chacun de nous. De la scénographie dépouillée pour activer l’imaginaire des spectateurs, aux lumières qui vont et viennent en passant par une ambiance sonore qui monte crescendo, ce spectacle de la Cie Inex, mis en scène par Jean-Christian Guibert, permet de transporter le public d’un monde chaotique à l’harmonie d’un doux rêve. Et cessez de vous inquiéter, d’après nos deux augustes personnages, le monde d’après pourrait être beau.

14 mars, Scène55, Mougins. Rens: scene55.fr

photo : Le Monde d’après nous © Patrick Massabo