Renaissance aérienne 

Renaissance aérienne 

Le 13 novembre 2015 basculait la vie d’Alice Barraud. Présente au Bataclan, l’acrobate voltigeuse de profession se retrouve le bras gauche sévèrement blessé par balles. Survivante de ce drame, elle doit désormais concilier handicap et traumatisme avec sa « nouvelle » vie.

Son dernier spectacle MEMM, dont l’acronyme signifie au Mauvais Endroit au Mauvais Moment, est cathartique. C’est celui d’une renaissance. Dès le lendemain des évènements, entre les rendez-vous à l’hôpital, la rééducation et la psychothérapie, Alice Barraud se met à écrire. Pour soigner le mal par les mots. Malgré ses difficultés physiques, l’artiste en elle ne compte pas s’arrêter là. Nait alors l’idée de ce show, pour guérir, mais aussi pour partager son histoire. Inspiré de ses écrits, de ses observations et des conversations qu’elle a couchés sur le papier, MEMM nous donne à voir, par la force des choses certes, un renouveau duquel Alice parvient à extraire une admirable force. Sur scène, elle nous conte son histoire en mots, en corps, mais aussi en musique, accompagnée du batteur du groupe Feu! Chatterton, Raphaël de Pressigny.

Le résultat restitue un panel de puissantes émotions. Du décor de la chambre d’hôpital, où elle nous offre une prestation à la limite de la paranoïa et du burlesque, à des danses explosives témoignant de sa colère, Alice embarque les spectateurs au cœur de ses tourments et réussit même l’exploit de faire rire malgré la genèse tragique de son spectacle. C’est à une reconstruction que vont assister les spectateurs, entre danses, portés et comédie. Quant à la présence de son compère musicien tout au long de la pièce, elle témoigne de ce soutien immuable, cette (omni)présence dans l’ombre. Un tendre moment, riche en émotion pour s’envoler à nouveau…

13 & 14 avr, Espace Chapiteaux de la Mer, La Seyne-sur-Mer. Rens: le-pole.fr

photo: MEMM © Camille Kirnidis