Des Nuits carrément hip-hop

Des Nuits carrément hip-hop

Les Nuits Carrées fêtent ses 18 ans, du 27 au 29 juin. 18 ans à se réinventer sans cesse, tout en restant ancrées dans leur ADN : croiser les cultures, trois soirs durant.

Depuis 2021, le festival conçu par Sébastien Hamard et Labelnote, s’est installé sur l’Esplanade du Pré des Pêcheurs afin de se rapprocher du cœur de la ville d’Antibes. Eh bien, cette année, il va également se rapprocher encore davantage aussi du cœur du public azuréen puisque cette édition prend une couleur hip-hop inédite dans ses proportions, avec près des deux tiers de la programmation dédiés aux musiques urbaines.

Parmi eux, Kaaris est la (très) grosse tête d’affiche de cette édition 2024. Sa venue a été annoncée en décembre dernier et a créé l’événement auprès des plus jeunes. Certains se demandent encore s’il se produira bien cet été au pied des remparts. Eh oui, les amis ! Kaaris sera bel et bien présent pour la soirée d’ouverture, le 27 juin prochain. Au-delà des nombreux clashes – dont le bonhomme semble être friand – auquel son nom reste associé pour le grand public, Kaaris est l’un des artistes qui ont changé « le game » du rap en France. Il y a déjà 10 ans, il dévoilait son premier album Or Noir, un opus qui a profondément marqué la scène française avec ses sonorités sombres avant-gardistes et ses textes crus. En ouverture des Nuits Carrées, il sera précédé sur scène par Meryl, rappeuse talentueuse nominée deux fois aux Victoires de la Musique cette année, et – pour une touche locale – par Grégory Rossi, que vous connaissez certainement sous son blaze : Le Môme.

La soirée de clôture sera également 100% rap avec Tif, rappeur mélomane mettant à l’honneur les cultures françaises et arabes avec son live band, Franglish, figure phare de la scène afropop et RnB, aussi à l’aise en anglais qu’en français (comme son nom l’indique), puis LETO, le haut du panier de la nouvelle génération rap enflammé. 

Mais les Nuits Carrées, ce n’est pas – et n’a jamais été – un festival 100% rap ! Le croisement des cultures étant dans son ADN, on retrouvera, le vendredi 28 juin, une programmation plus electro-pop. Pour démarrer cette soirée, on pourra compter sur la présence d’une artiste niçoise : Ouidad. Cette chanteuse franco-marocaine partage sa vie entre la musique et son métier de docteure en pharmacie. Lorsqu’elle n’enfile pas sa blouse blanche, elle chante et elle compose. Révélée grâce aux réseaux sociaux, elle a sorti Casa en 2023, un premier single très prometteur. Elle précèdera Pomme, qu’on ne présente plus, ainsi que Kavinsky, le grand maître de l’électro au tube planétaire, Nightcall, immortalisé dans la BO du film Drive. Après une pause discographique de près de 10 ans, il est revenu en 2022, avec un 3e album, Reborn. Le producteur français fait partie des quelques élus qui représentent dignement la scène électro en dehors des frontières de notre pays, à l’instar des Daft Punk, Air ou Justice. Rien que pour ça, carré-ment impossible de passer à côté !

27 au 29 juin, Esplanade du Près des Pêcheurs, Antibes. Rens: nuitscarrees.com

photo : Édition 2022 © Michael Khettabi