Le jazz se sent bien à Valrose

Le jazz se sent bien à Valrose

La bonne idée de faire venir le jazz dans un endroit où la verdure domine, c’est ce que proposait l’an dernier le mini-festival Jazz à Valrose avec Kamaal Williams. Rebelote, le 4 juin 2024, avec Celia Kameni.

Le public venu en nombre lors de cette 1e édition semble avoir apprécié ce lieu en plein cœur de l’écrin de verdure du Parc du Château de Valrose. Un domaine qui abrite aussi l’Université Côte d’Azur et son département culturel, UCArts, qui dévoile donc une nouvelle et très belle affiche au début du mois de juin 2024. Une soirée – gratuite pour les étudiants et à un tarif très accessible pour les autres – remplie de notes bleues et de swing qui débutera par le UniCA Jazz Band, sous la baguette de Yann Fisher qui dirigera des musiciens en apprentissage. La suite sera assurée par Marco Vezzoso qui conduira le Big Band du Conservatoire pour un hommage à l’immense Duke Ellington. Un répertoire de choix pour la fine fleur du jazz de la Côte d’Azur tant les thèmes écrits par le Duke sont nombreux à être entrés dans les standards éternels de l’histoire du jazz. Certaines mélodies ont même imprégné toute la culture populaire. 

Pour clôturer cette soirée, la voix de Célia Kameni sera accompagnée de Juliette Serrad au violoncelle, Thibault Gomez au piano, Julien Loutelier à la batterie et Giani Caserrotto à la guitare. Un quintet qui nous invitera à découvrir l’univers personnel de la chanteuse française d’origine camerounaise, qui a grandi au sein d’un univers musical éclectique. Bercée par la musique dès son plus jeune âge, Célia Kameni commence par une formation classique avant de basculer dans la soul, les musiques africaine et caribéenne, mais d’abord et surtout le jazz pour la grande liberté qu’il procure. Sa formation scénique se fera avec différents groupes aux styles variés ; mais là encore, c’est le jazz qui lui tend les bras. Avec l’Amazing Keystone Big Band aux côtés duquel elle participe à Jazz à Vienne. Ou encore Bigre ! autre formation grand-ensemble auquel elle prête sa voix sur quelques opus, notamment le très caliente Caramba ! Mais à présent elle souhaite mettre en musique son propre univers et, comme elle le dit, « laisser s’exprimer l’OVNI qui est en elle« .

4 juin, Parc de Valrose, Nice. Rens: culture.univ-cotedazur.fr

photo :  Celia Kameni © DR