Quand le cinéma s’engage

Quand le cinéma s’engage

Quatrième édition pour le Festival International du Film Ecologique et Social (FIFES) à Cannes. Un événement destiné à promouvoir, à travers le 7ème Art, l’expérience au service du bien commun, en valorisant les initiatives et actions en faveur d’un avenir durable.

Seulement quelques jours après la fin du Festival international du film et de son défilé de stars, se déroule donc un événement différent et engagé : le FIFES offre une tribune aux cinéastes pour rêver le monde de demain, pour imaginer comment mieux habiter la terre et faire en sorte que la vie demeure possible pour de nombreuses générations. Un évènement porteur d’espoir donc, mais également déclencheur d’action, qui n’oublie pas pour autant d’émerveiller les spectateurs. 

Deux compétitions sont organisées : une internationale et une jeunesse. Six films concourent dans la première catégorie, quatre dans la seconde, et tous seront projetés au cinéma Les Arcades, du 30 mai au 2 juin. Into The Ice, film néerlandais de Lars Henrik Ostenfeld, en lice pour la compétition internationale, met en scène, aux confins gelés du Grenland, trois glaciologues téméraires et passionné.e.s partis explorer le cœur des glaces afin de répondre à l’interrogation suivante : à quelle vitesse fond la calotte polaire ? En résulte un film d’aventure édifiant sur la montée inéluctable des eaux. Sera également projeté, hors compétition, We Are Guardians de Edivan Guajajara, produit notamment par Leonardo DiCaprio, film qui porte un regard intime sur la vie de ceux qui sont les plus proches de l’Amazonie afin de nous révéler une histoire nous concernant finalement tous. Les films seront présentés par Gilles et Prune de Maistre, respectivement réalisateur et scénariste, mari et femme, et parrain et marraine. Le Jury sera quant à lui composé de Camille de Casabianca, scénariste, actrice et réalisatrice française, Sani Magori, réalisateur et scénariste nigérien, Takeo Kodera, producteur japonais, Shariq Patel, Directeur général de Zee Studios, et présidé par Delia Ackerman, réalisatrice péruvienne de renommée internationale. 

La compétition jeunesse n’est pas en reste avec pour ambition de sensibiliser la jeunesse aux enjeux écologiques et sociaux. Pour cela, les projections, mais aussi les contenus pédagogiques transmis aux enseignants, permettront aux enfants de s’interroger sur le monde et de mieux appréhender les défis à venir. Ils pourront entre autres visionner Les quatre âmes du coyote du réalisateur hongrois Aron Gauder, film d’animation qui traite d’activistes amérindiens s’opposant à un projet d’oléoduc sur leur territoire ancestral, rappelant ainsi la (grande) place qu’occupe l’Humain sur Terre et sa responsabilité dans la destruction de la nature. 

La cérémonie d’ouverture du festival se tiendra le 30 mai dès 18h, place de la Castre au Suquet, avec une présentation du programme et des membres du jury, suivie d’une conférence du très sympathique et compétent François Gemenne, coauteur du 6e rapport du GIEC, et de la projection de We Are Guardians. La cérémonie de clôture se tiendra quant à elle le 1er juin, même heure, même lieu. Enfin, notez que les Allées de la Liberté accueilleront le Village des initiatives du festival, le 2 juin, qui proposera des stands, des animations et des tables rondes et projections autour de projets transformatifs territoriaux.

30 mai au 2 juin, Cinémas Les Arcades, Place de la Castre, Allées de la Liberté, Cannes. Rens: fifes.org

photo : Into the Ice © Lars H.Ostenfeld