[INTERDIT] Appelez-moi George Sand

[INTERDIT] Appelez-moi George Sand

Malgré ” l’interdiction ” faite aux lieux culturels de rouvrir leurs portes le 15 décembre, et pour marquer notre mécontentement, nous avons décidé de publier les articles concernant les événements qui n’auront pas lieu, en apposant cette mention [INTERDIT] dans le titre. Nous n’avons plus envie de simplement nous adapter et de taire les efforts engagés par des centaines d’artistes, de programmateurs, de producteurs, de salariés du secteur culturel pour cette reprise. Leur travail est fait, le nôtre aussi… Pour rien !

L’Espace Comédia à Toulon, qui célèbrera ses 30 ans en 2021, rouvre ses portes le 18 décembre avec le souffle de la Cie Le bruit des Hommes… et George Sand !

Laure Adler caresse sa harpe tandis que Laure Seydoux chante ses louanges dans Appelez-moi George Sand, avec une belle Aurore qu’incarne Maryse Courbet, dans une mise en scène d’Yves Borrini. Seize portraits non figuratifs, subjectifs et impressionnistes de George Sand qui vint séjourner quelque temps, de février à mai 1861, à Tamaris (La Seyne-sur-Mer) pour son climat.

Sand rappelle l’existence du vapeur qui reliait La Seyne à Toulon, emportant Manceau qui partait faire leurs emplettes, et d’où il revenait en barque. Elle savoure les visites de Poncy, énumère les espèces marines pêchées dans les profondeurs du golfe du Lazaret, “une broutille de petits poissons très bons, les gobis, mais trop épineux, qui percent la langue“… L’observatrice vagabonde, recense tous les coquillages et fruits de mer que ses voisins pêcheurs lui font goûter. Elle herborise presque chaque jour, marche et découvre des coins de la région que bien souvent ici nul n’ira voir !

Femme impressionnante, curieuse de tout, infatigable marcheuse, bien que souvent malade, elle découvre le Midi et le décrit d’une façon incomparable. Ses descriptions des communes varoises Solliès, Montrieux, Belgentier, le Pachoquin, sont admirablement imagées ! Si la Dame de Nohant n’est venue qu’une centaine de jours, cela a suffi à faire la réputation de Tamaris et de ses environs. On peut lire le récit de son aventure méditerranéenne dans Voyage dit du Midi écrit alors, et qui fut publié par les Presses des Ateliers du Patrimoine de La Valette en 1992.  

18 déc 19h, Espace Comédia, Toulon. Rens: espacecomedia.com