Un Forum Prévert à bloc !

Un Forum Prévert à bloc !

Le Forum Jacques Prévert revient à la rentrée avec une besace pleine de créations à vous faire découvrir. Après une année blanche (ne parlons plus des choses qui fâchent), l’envie de monter sur scène, de présenter, et d’échanger aussi, sont là, de manière explosive. Autant vous dire qu’ici ils sont remontés comme des pendules ! Tout en restant fidèle à sa vocation d’aide à la création, avec ses résidences et ateliers, le FJP présente une programmation comme toujours pointue, et exigeante.

En prélude à cette saison 2021-2022, rendez-vous est déjà donné du 15 au 19 septembre pour le désormais traditionnel festival des arts de la parole, Jacques a Dit. Une 4e édition qui en appelle une autre, celle du festival Trajectoires, qui sera en vadrouille dans le département avec ses spectacles de récits de vie, pour lancer 2022.

Mais parlons peu, parlons bien de cette saison 2021-2022, avec quelques petits morceaux choisis parmi la bonne trentaine de rendez-vous ! Côté musique tout d’abord… Sensation forte avec la découverte de Suzane pour la tournée de son album Toï Toï. Vous connaissez peut-être celle qui a été nommée aux dernières Victoires de la Musique à travers son duo avec Grand Corps Malade, Pendant 24h, et le clip qui allait avec, où un homme et une femme s’échangeaient leurs vies. Vous allez encore beaucoup entendre celle qui oscille entre réalisme et fantaisie, sur la brèche. Sur la brèche, il y fut, il y plongea, coula, ressuscita… Le sombre héros préféré des cœurs noirs, Miossec revient, 25 ans après son album Boire, avec le spectacle Boire écrire s’enfuir. Apaisé, il boucle la boucle en mêlant son ancien répertoire (oui même les morceaux “maudits”) avec des reprises amies et aimées (Jane Birkin, Juliette Greco…). Pour les fidèles du Granit breton !

Côté rire, la relève du stand-up se porte diablement bien avec Guillermo Guiz, le chouchou des auditeurs du moment. Depuis qu’il passe sur France Inter, on monte le son et on s’esclaffe avec des “rhoo, il n’a pas osé“… Mais si, il ose tout, avec naturel et élégance, et c’est très, très rafraîchissant.

Côté théâtre, lumière sur Cyril Cotinaut, le dramaturge fidèle de Carros. Son TAC Théâtre s’inscrit toujours dans cette exigence dramaturgique que nous évoquions, et qui est la signature du Forum. Eschyle, Sophocle, Racine, ici on sonde loin les abîmes de la tragédie. On explore sa matière, mais aussi sa genèse, car les créations du TAC Théâtre sont toujours une pulpe vivante que l’on voit évoluer sous les doigts des créateurs. Cette saison ce sera Hamlet (Requiem) que l’on dissèque. Pourquoi la tragédie est-elle autant jouée, et séduit-elle tant ? Vous plaisantez ! La mort, les esprits, les sorcières, la conspiration, une couronne qui vacille… Nous avons une modeste idée sur le tenace goût en matière de noirceur du spectateur…

Restons dans les tréfonds de l’inconscient collectif avec Collapse 2 – Renaître du Limite Larsen Théâtre. Soit un requiem, encore, sur la 6e extinction de masse vers laquelle nous nous précipitons, nous l’Homme, après une évolution fulgurante… Il s’agirait à présent de s’orienter vers l’ultime conquête, la plus importante, celle du salut et de la survie globale…

En parlant de réflexion puissante sur la manière dont chacun peut influer sur son destin, venez découvrir dans La mécanique du Hasard celui de Stanley, vaurien du pur style white trash texan qui va découvrir son histoire familiale haute en couleurs, armé d’un frigo comme vaisseau, entre grand-père voleur de cochon et tzigane unijambiste…Un conte picaresque décoiffant signé par la Cie du Phare.

Côté danse enfin, la programmation sera extrêmement engageante. Pour ne citer que lui, Akram Khan (Juliette Binoche, Kylie Minogue, Sylvie Guillem, Ballet national de Chine, ouverture des JO de Londres …) présente Chotto Xenos à Carros. Performance intimiste où il est question, également, de l’héritage de l’Humanité, à travers une fresque sur les soldats coloniaux de la 1e Guerre Mondiale. Une remontée dans le passé pour mieux proposer un futur, et encore une fois, le salut. Autrement dit, que faire d’autre, pour un artiste ? Exhumer les parts sombres, les parties oubliées de la mémoire collective, pour y déposer la lumière. Une éternelle soif de rédemption jamais étanchée…

Dès le 15 sep, Forum Jacques Prévert, Carros. Rens: forumcarros.com

(photo : La mécanique du Hasard, Cie du Phare © Christophe Raynaud de Lage)