Pop heart

Pop heart

Richard Roux présente ses Créatures à la Galerie DZ de Nice, jusqu’au 24 septembre.

Né à Nice en 1952, instituteur puis conseiller pédagogique en arts plastiques, l’artiste a stoppé depuis 2013 son activité au sein de l’Éducation nationale pour se consacrer exclusivement à son travail de plasticien. Il s’intéresse aux images, au monde visible et à sa représentation. Sa série la plus connue est sans doute celle des Humanimalités, ces humains à têtes d’animaux rappelant les dieux antiques. Sa technique est simple : il choisit une photo et applique informatiquement des modifications (recadrage, montage, contraste…) pour arriver à l’impression voulue. Il projette ensuite, par vidéo-projecteur, l’image sur la surface qu’il souhaite utiliser, l’encre et son geste au pinceau faisant le reste…

L’actualité, la mémoire, les souvenirs de l’enfance, les émotions, les lectures, les collections, l’histoire de l’art sont pour moi les influences essentielles de mon travail. Mes “maîtres” sont David Hockney, Gérard Fromanger, Bernard Rancillac, Ernest Pignon-Ernest, Jacques Monory entre autres, plus récemment Luc Tuymans, Marlène Dumas ou encore Luca Pignatelli. Je ne renie pas mes influences qui sont multiples et qui continuent de me porter, le Pop Art, la figuration libre, la publicité, les pochettes de disques, les affiches de films, la rue…” Il transforme ainsi des personnages, des animaux en icônes, presque en logo, en idéogrammes d’un langage urbain, arty, vintage et pop qui lui convient et qui tout compte fait se comprend fort bien dans la simplicité, la facilité et la fantaisie. Il ne reste que cette jubilation, ce désir de faire qui se transmet accroché à un mur.

Jusqu’au 20 sep, DZ Galerie, Nice. Rens : richardroux.weebly.com & dzgalerienice.com

(photo : Richard Roux, vue de l’exposition Créatures © DZ Galerie)