Body-Fat, brigade-anti gros

Body-Fat, brigade-anti gros

Mo Rezkallah, auteur prolixe, sort un nouveau roman : Body-Fat.

Mo Rezkallah ne peut s’empêcher d’écrire. Tout le temps, jour et nuit. Si au départ, c’est le polar trash et poétique aux accents « bukowskiens » qu’il affectionne, le voilà qui sort une dystopie qui convoque Soleil Vert et Les Furtifs. Une traque au « gros » ressemblant à certaines chasses liées à des idées politiques totalitaires qui excluent la différence, l’étranger, l’atypique. Cette normalisation des corps dont il est question dans cet ouvrage ressemble tellement à la droitisation que les peuples de la Planète subissent.

Le pitch : plongée dans un monde où être en surpoids est un délit, Lizbeth Ticido se réveille dans un cauchemar. Sa liberté est retenue en otage, soumise à la perte draconienne de 130 kilos. La Brigade Body Fat, régente impitoyable de la minceur obligatoire, impose sa dictature sur une population en quête de nourriture. Pendant que Barry Ballafre, membre de la Brigade 13, se perd dans les ruelles où la résistance chuchote des vérités interdites, son collègue, Hamed Gourmand, s’embarque dans une quête kafkaïenne.

L’obésité est un des maux dus à la malbouffe touchant en majorité les plus démunis qui n’ont pas les moyens de « bien » manger. Leurs seuls choix : des aliments bas de gamme, « glyphosatés », trop gras, trop salés, trop sucrés… Ceux qui les distribuent se disent obligés de vendre ces poisons sous prétexte de rentabilité. Morbide justification. Un cauchemar, très réel, qu’un autre ouvrage a traité (On ne naît pas grosse de Gabrielle Deydier, aux Éditions Goutte d’Or) et qui démontre à quel point être en surpoids est devenu un critère d’exclusion sociale de nos jours. Le surpoids n’est qu’un des paramètres du climat de racisme ambiant qui, loin de n’être qu’ethnique, est aussi social. Voilà pourquoi Mo Rezkallah livre aujourd’hui un ouvrage militant qu’il édite courageusement lui-même.

Body-Fat de Mo Rezkallah, sorti le 14 février (disponible dans les librairies Masséna et Bouillon de Culture à Nice, et téléchargeable sur monbestseller.com). Renseignements auprès de l’auteur : 07 53 77 59 07