Photographie publique

Photographie publique

 

 

Dans le cadre de la saison culturelle « Summer Pop Arts » organisée tout l’été par la Mairie d’Antibes – Juan les Pins, il investit de nouveau l’espace public avec ses images. 

Le photographe Thomas Sappe après avoir occupé l’espace public en « affichant » ses photos sur les panneaux d’affichage libre revient cet été. Dans le cadre de la saison culturelle « Summer Pop Arts » organisée tout l’été par la Mairie d’Antibes – Juan les Pins, il investit de nouveau l’espace public avec ses images. A la Pinède de Juan-les-Pins : «Et si on reprenait le train» est le résultat d’un périple exceptionnel de cet artiste antibois qui après une carrière d’ingénieur agronome sous les tropiques s’est définitivement tourné vers la photographie poétique, culturelle et sociologique : En février 2020, peu avant le début d’une période de confinement mondial, Thomas Sappe parcourt l’île du Sri Lanka, empruntant le train lors de son voyage. Au Sri Lanka, le train est un moyen de transport populaire. A bord des wagons, la vie continue, au rythme d’un déplacement lent, le long de la côte et à l’intérieur des terres. C’est ici, qu’il capte un quotidien loin des clichés, nous invitant à la rêverie.

Le deuxième lieu est la Bastion St Jaume avec une exposition très différente : « Un petit bout de vous », un voyage imaginaire ou des parties de corps jouent le rôle de curseur de lecture, comme un rébus poétique et sensuel. À voir tout l’été, librement …de juillet à septembre

www.thomassappe.com