Show must go on… mais dans ton salon

Show must go on… mais dans ton salon

Des artistes ont souhaité partager leur “intimité” avec le public… Rien de bien coquin (malheureusement), puisque tout cela est proposé “en toute pudeur et en toute modestie“, indique Matt Bastard, leader de Skip The Use et présentateur des soirées Show Must Go Home. Un concept qui fait étape à Nice, ce dimanche 7 juin.

Je crois qu’on l’aura tous compris : il va falloir se passer pendant quelque temps des bons gros concerts et festivals, où il fait bon partager quelques bières, sa sueur et autres substances, parfois illicites, avec ses amis et/ou des inconnus… Si des collectivités ont lancé des appels à projets pour programmer une saison culturelle et artistique estivale en collaboration avec les artistes locaux, et que certains “petits” festivals espèrent encore pouvoir organiser leur édition 2020 dans les meilleures conditions possibles, de nombreux artistes poursuivent sur la lancée initiée durant le confinement : les concerts à déguster à la maison. Ou chez des potes, c’est vous qui voyez. C’est le cas de ce nouveau rendez-vous digital, garanti « sans contact », à suivre en direct sur le web : Show Must Go Home.

Lancé il y a quelques semaines à Lille, ce happening est la première tournée et émission musicale 2.0 sans public. Présentée par Mat Bastard, chanteur du groupe Skip The Use, elle accueille toutes sortes d’artistes depuis des toits de France. À travers des lives et des interviews, Show Must Go Home souhaite donner la parole aux artistes de la scène comme à leurs partenaires de l’ombre (techniciens, producteurs, managers, intermittents…) pour échanger, imaginer et construire ce que pourrait être la culture de demain.Il y a urgence à soutenir l’industrie de la musique”, souligne le fondateur de Show Must Go Home, Cédric Pollet. “Nous avons lancé une dynamique puissante depuis les Hauts-de-France qui soulève l’enthousiasme et dépasse nos attentes ! Les artistes, les intermittents, les maisons de disques, les tourneurs, en France, en Belgique et maintenant en Angleterre nous contactent pour rallier le mouvement Show Must Go Home, et co-construire avec nous de nouveaux modèles.” 

Alpha Blondy, MC Solar, AaRON, Tryo, Thomas Dutronc, Louis Bertignac, Lee John… Voilà quelques-uns des artistes qui ont participé aux premières sessions sur les toits de Lille, ou de Paris lors de la dernière (voir vidéo ci-dessus). Ce dimanche 7 juin, l’émission #5 se tiendra en direct du toit de l’hôtel Marriott, à Nice, avec Ayo, Ben l’Oncle Soul, Skip The Use, Dedhomiz, Boris Way et Jean-Marie Bigard.

“À suivre ces prochaines semaines : Bruxelles et Londres. Puis New York ? Sky is the limit, la passion de la musique live et l’urgence de sauver cette industrie peut nous emmener très loin !”, poursuit Cédric Pollet. “Avec notre émission, nous souhaitons réfléchir “à ciel ouvert” avec toute la profession de la musique, pour inventer ensemble les nouvelles formes que pourront prendre les concerts demain. L’impact de la crise actuelle risque de durer, personne ne peut présager pour l’heure d’un “retour à la normale”. Nous misons sur l’intelligence collective, l’heure est à la coopération, l’hybridation des talents et des idées, pour prototyper et développer rapidement les nouvelles formes que peut prendre la musique live…”

L’émission est à suivre, chaque dimanche à 18h, sur les réseaux sociaux de Show Must Go Home (Facebook Live et YouTube).

Skip The Use dans ton salon

Show Must Go Home soutient le Secours Populaire, en lançant une tombola solidaire, jusqu’au 14 juin 2020. À gagner : un concert du groupe Skip The Use dans ton salon, ou 2 pass full VIP pour passer la journée et la soirée (et plus si affinités) en backstage du 1er concert en public Show Must Go Home, lorsque les restrictions sanitaires le permettront. Cette tombola se renouvellera chaque mois avec un nouvel artiste.