En Var et avec tous

En Var et avec tous

Les Voix départementales du Var sortent de leur repaire. Après des mois de mutisme et de confinement, elles ont les cordes vocales affutées et prêtes à faire péter les watts durant l’été.

Existant depuis 2016, la tournée des Voix Départementales a un slogan : “la culture partout, pour tous“. Derrière cette vision un tantinet angéliste, du concret. Plusieurs concerts répartis dans des lieux différents afin que les citoyens respectueux des gestes barrières et de l’environnement n’aient pas à trop charger leur Hummer en kérosène pour un simple concert. Et afin aussi de ne pas permettre aux gens d’esquiver la culture via le simple argument : “Mais y’a rien qui passe dans ma région euh !!“. Si tu ne vas pas au concert, le concert ira à toi ! Évidemment, le malin saura toujours trouver la pirouette parfaite, celle qui fait pleurer dans les chaumières plus qu’un reportage de Jean-Pierre Pernault : l’argument de la pauvreté. Heureusement, Les Voix Départementales ont aussi pensé à ceux qui, confinement oblige, n’ont pas daigné “traverser la rue” pour trouver un emploi… Les concerts sont donc gratuits. Si avec ça, vous trouvez encore une excuse, lancez-vous en politique, nos régions ont du talent.

Le sacre de la sono mondiale

Les Voix Départementales sont habituellement plutôt axées sur le thème de la musique classique, cette édition 2020, au goût assez particulier de pandémie internationale, s’est évidemment intéressée aux musiques du monde. Ce sont donc 12 concerts qui vont traverser le département pour amener une pincée d’international dans la garrigue. Pour ouvrir le bal, Les Dames de La Joliette à Vidauban. Cinq chanteuses et musiciennes originaires des rives de la Méditerranée s’intéressant aux musiques traditionnelles et polyphoniques grecques, provençales ou hispaniques rendent hommage à la poésie féminine à travers plusieurs langues et cultures. Elles seront également présentes pour 2 autres concerts à Sainte-Anne d’Évenos et La Roque-Esclapon. C’est ensuite le groupe latino-cubain Que Onda ? qui va se charger de mettre un peu de rhum et de tequila sur la place de Pignans avec ses reprises de chansons traditionnelles sud-américaines. C’est Narcos sans la drogue, La colegiala sans le café, et c’est ça qu’on aime. On pourra retrouver les joyeux drilles à La Verdière et Claviers. Et parce que la France, c’est aussi en Méditerranée, on aura droit au Trio Fran6ters qui nous revisitera les classiques populaires de la chanson française de Brel à Piaf en passant par Gainsbourg, le tout en mode guinguette, à Tanneron. Le trio Ritournelles se chargera ensuite de traverser le continent en bricolant des chansons à droite et à gauche du répertoire européen, le tout à Entrecasteaux puis à Pourrières. Autre melting-pot un peu bordélique, à Bras, avec Tres Hombres, un trio qui reprend avec enthousiasme des titres teintés de mambo-reggae de salsa-ska ou d’orientalo-funk. Willy Caïd arrive ensuite en patron à Callas pour montrer sa maitrise de la six-cordes en proposant un répertoire rock et soul qui fait du bien dans notre petit coeur de confiné. Enfin, The Po-Boys vont nous rappeler ce qu’est que le blues à l’ancienne à Méounes-les-Montrieux, pour clôturer cette édition. Alors on met son masque, on dégage ses oreilles et on va aux Voix Départementales cette année !

16 juil au 25 aoû, Département du Var. Rens: var.fr