Le TNN frappe fort

Le TNN frappe fort

Fort et à trois reprises ! Pour faire face à la crise du Covid et aux difficultés que cela pose quant à la conception d’une saison culturelle, Muriel Mayette-Holtz, directrice du Théâtre National de Nice, a imaginé une programmation en trois temps. Trois coups de théâtre qui résonneront dès cet été.

La saison 2019-2020 ayant été écourtée par la pandémie de Covid, Muriel Mayette-Holtz s’est fixé plusieurs objectifs pour celle à venir : “tisser, garder, renforcer le lien avec le public“, tout en concevant une programmation à la hauteur d’une institution comme le TNN, avec une mise en valeur du texte, ou plutôt des textes précise-t-elle, “notamment ceux du répertoire de l’Europe de la Méditerranée.”

Ce lien, rompu physiquement depuis quelques mois (je précise physiquement, car la directrice du centre dramatique national propose quotidiennement, sur la page Facebook du théâtre, des vidéos sous l’intitulé Bibliotexte du TNN), se verra de nouveau tissé à partir du 1er juillet, lors du premier coup de théâtre de la saison 2020-2021. Les Contes d’apéro, petites formes variées de spectacle vivant à découvrir quotidiennement du 1er juillet au 22 août à 19h, formeront avec la pièce de Marivaux, Le jeu de l’amour et du hasard, mise en scène par la taulière elle-même, et à voir du 26 au 28 août à 19h30 sur la colline du château, le diptyque estival — entièrement gratuit ! — du TNN.

Le 29 septembre, Le Préambule de l’automne signera le retour en salle des spectacles, dans le respect des mesures sanitaires en vigueur. Comme son nom l’indique, cette période, qui s’étendra jusqu’au 28 novembre, est une sorte d’échauffement, avec 5 propositions à découvrir, hors abonnement. On attaquera avec le diabolique vaudeville Les Parents Terribles de Cocteau. Mis en scène Christophe Perton, il réunira sur les planches Charles Berling, Maria de Medeiros et Muriel Mayette-Holtz herself. Édouard Signolet, auteur en résidence au TNN cette saison, signera pour sa part le texte et la mise en scène d’une nouvelle forme de spectacle : la bande-annonce théâtrale. Lui et son équipe de 4 comédiens issus de la troupe du TNN, qui proposeront par ailleurs la fable jeune public Petite Leçon de zoologie à l’usage des princesses, relèveront le défi de “condenser” en 40 min une des oeuvres de Goldoni : la trilogie des Aventures de Zelinda et Lindoro. Cette Bande-annonce Goldoni préfigure le montage de cette saga par Muriel-Mayette Holtz en clôture de saison, du 11 au 29 mai 2021. Après un Jeu de l’amour et du hasard estival, un Marivaux automnal résonnera entre les murs du TNN : La double inconstance. Galin Stoev mettra en scène une lecture contemporaine de la langue subtile et féroce du célèbre auteur français. On terminera l’automne avec Larsene magie, spectacle de l’un des plus prestigieux magiciens et mentalistes français.

Puis c’est un défilé de pointures du théâtre classique et contemporain, du cirque, de la danse, des spectacles jeune public, des marionnettes, ou encore de la musique, qui s’étalera du 1er décembre 2020 à 29 mai 2021. La Saison d’hiver et de printemps ne comptera pas moins de 41 spectaclespour tous nous réunir, retrouver les grands noms, convoquer les écritures de cette Méditerranée qui nous est si chère et associer les disciplines…” À l’affiche : la Comédie-Française, les Peeping Tom, les Ballets de Monte-Carlo, Nicole Garcia, Jacques Weber, Myriam Boyer, Édouard Baer, Simon Abkarian, Marie NDiaye, Giorgio Barberio Corsetti, Anne-Laure Liégeois, Ali et Hèdi Thabet… Plus d’infos sur ce 3e coup de théâtre très prochainement !

Enfin, toujours dans ce souci de créer et maintenir du lien avec le public, la directrice du TNN renouvelle l’expérience des Ateliers de la parole, le premier lundi du mois, et des Conversations intimes menées par Catherine Ceylac, le deuxième lundi du mois. Quant aux plus jeunes, ils pourront profiter de cours de théâtre hebdomadaires (pour les 6-12 ans), et pourquoi pas participer au projet pédagogique Lettres à… mon père, avec Eric Fottorino, écrivain et journaliste, notamment fondateur de l’excellent hebdo Le 1. En partenariat avec l’Éducation Nationale, cette proposition s’inscrit dans la continuité du projet des Lettres à Nour, mené avec Rachid Benzine la saison dernière.

Tags: