Voilà l’été !

Voilà l’été !

Dans le cadre de la programmation exceptionnelle Mon été à Nice en soutien aux artistes et producteurs, imaginée par la Ville de Nice pour répondre aux difficultés dues aux mesures gouvernementales pour assurer la sécurité sanitaire face à la pandémie, le 109 propose Voilà l’été : un festival où diversité, créativité et convivialité sont les maîtres mots, nous rappelant ce titre merveilleux des Négresses Vertes. Du 10 juillet au 29 août, plus de 200 artistes de toutes disciplines occupent Le 109. Tous les résidents et les productions invitées déroulent en 7 grands week-ends un vaste programme destiné à accueillir tous les publics.

Du mercredi au samedi, à l’exception de la semaine du 15 août, le site vous accueille en plein air pour voir, pratiquer, échanger, vous étendre. Pour répondre aux restrictions d’ordre sanitaire, la plupart des événements se déroulent en extérieur. Pour les spectacles produits en intérieur, pas de soucis, ils respectent les consignes de distance et de circulation des publics. Ainsi art contemporain, musiques, arts numériques, danse, théâtre, marionnette, cinéma, arts urbains et réflexions plus globales sur l’art et la création se déclineront tout l’été.

Comme ouverture de cet été pas comme les autres, c’est le vernissage de deux expositions le vendredi 10 juillet à 17h, dans la Grande Halle du 109 et à La Station qui frappera les trois coups. Une exposition exceptionnelle vous donnera l’occasion de découvrir la scène plastique niçoise avec 100 artistes plasticiens, résidents des ateliers municipaux, de La Station et leurs invités qui donneront à voir leurs récentes créations. On y retrouvera des artistes vivant à Nice et dans la région, de toutes générations et de toutes pratiques : sculpteurs, peintres, photographes, plasticiens et performeurs pour une grande parade des arts d’aujourd’hui. C’est une première dans l’histoire culturelle de
Nice : une célébration de ses artistes qui en font sa richesse.

Pas de célébration sans fête, aussi lors de cette ouverture vous aurez droit à un DJ set, des petites formes dansées avec la Cie Antipodes, un concert de l’Orchestre Philarmonique de Nice et une séance de cinéma en plein air portée par Il était un truc et Héliotrope. Tous les mendredis soir, à la nuit tombée, Autour de… et le Cinéma de Beaulieu dérouleront un grand écran dans la cour intérieure pour des séances de cinéma au grand air avec une programmation tout public.

Le lendemain, samedi 11 juillet, et comme chaque samedi, Panda Events lancera Belaprem’, à partir de 16h dans la cour intérieure complètement réaménagée, avec du bon son, des jeux ombragés et des concerts live jusqu’à 22h. L’Entre-Pont ouvrira sa programmation pluridisciplinaire avec la Cie Bakhus pour deux représentations d’un spectacle acrobatique. La semaine suivante, Le Hublot proposera
une vaste réflexion menée sous forme de laboratoire, avec une restitution au public le vendredi, sur les questions de coopération artistique et de création collective. C’est aussi avec Le Hublot et Ligne 16 qu’une émission radio sera diffusée en direct, après une semaine de stage de web reporter ouverte à tous.

Invitant les grandes institutions de la ville, Le 109 accueillera le Théâtre National de Nice et le MAMAC pour une représentation théâtrale et des projections de films d’artistes. Le Forum d’Urbanisme et d’Architecture rouvrira exceptionnellement son exposition dédiée à la rencontre créatrice entre deux “monstres sacrés” de l’École de Nice, l’architecte Guy Rottier et l’artiste Arman.

Tout au long de l’été, la Cie Antipodes donne des rendez-vous réguliers : tous les vendredis à 19h, en partenariat avec notre journal La Strada, des entretiens informels avec des chorégraphes (voir encadré ci-dessous). Les samedis matin, des Temps pour soi avec des danseurs pour de courtes séquences en ateliers. Et le soir, des solos et duos de danse, en extérieur, des petites formes proposées également par L’Entre-Pont avec des concerts et des déambulations dans ce vaste site de 18 000 m2.

Début août, les arts urbains seront à l’honneur avec The Whole Street pendant 4 jours, autour d’un skate park éphémère avec démonstrations de sports urbains, d’une fresque collective menée par dix graffeurs, d’une projection cinéma en plein air et un concert hip-hop.

Pendant ces deux mois, vous pourrez aussi vous livrer à la pratique de tous ces arts avec laboratoires, stages et ateliers dans les domaines aussi divers que danse, lecture, écriture, pratiques numériques et aussi de la marionnette contemporaine avec le Théâtre de la Massue. Toutes ces séances de création et d’échanges seront clôturées par des restitutions ouvertes au public.

10 juil au 29 aou, Le 109, Nice. Rens: le109.nice.fr & monteteanice.fr

En-cours de création

La danse contemporaine intrigue, interroge. Elle trouvera cet été au 109 une multitude d’expressions. Pour Lisie Philip, chorégraphe, danseuse et enseignante, il paraissait intéressant d’instaurer un dialogue avec le public pour pénétrer cet univers. Elle a également souhaité élargir ces échanges à d’autres champs de la création pour permettre à des artistes de différents horizons d’évoquer leur réflexion autour de leurs recherches actuelles. Les En-cours débuteront le 17 juillet et se dérouleront chaque vendredi à partir de 19h. Ces entretiens menés par Valérie Juan, rédactrice à La Strada, ont été imaginés comme des moments conviviaux au cours desquels le public est invité à participer activement aux discussions. Ces rendez-vous pourront se poursuivre par des monstrations. Yannick Stéphane et Caroline Paulin donneront le coup d’envoi de ces rencontres suivies d’une présentation de Prismes de la Cie Sidony Vox. Les En-cours seront ensuite disponibles sur le site La-strada.net.

Tags: