Viva l’opéra !

Viva l’opéra !

Un goût d’inachevé… C’est l’idée qui revient très régulièrement auprès des directeurs d’Opéras et autres théâtres, suite à l’annulation de la fin de saison 2019-2020. Mais c’est avec d’autant plus d’énergie et d’envie qu’ont été composées les programmations à venir. Comme celle de l’Opéra de Toulon, dirigé par Claude-Henri Bonnet.

Nous avons dû reconstruire une saison 2020-2021 tenant compte d’une réglementation sanitaire sans précédent afin de vous accueillir dans les meilleures conditions. Certains projets lyriques et musicaux ont dû être adaptés, et les conditions de réservation et d’accès à nos spectacles modifiées“, indique le directeur de la vénérable maison toulonnaise. Mais même si les temps sont encore incertains, que des dates sont encore susceptibles d’être reportées ou annulées, les mélomanes peuvent enfin se réjouir et crier Viva l’Opéra ! Car c’est le titre qui a été choisi pour la grande soirée d’ouverture prévue le 9 octobre prochain. Un concert lyrique plutôt exceptionnel attend le public avec la grande mezzo française Karine Deshayes, entourée d’autres très belles voix. Le talentueux chef grec George Petrou dirigera l’orchestre et le choeur de l’Opéra de Toulon avec un alléchant programme allant de Haendel à Rossini, en passant par Donizetti, Mozart et Offenbach.

Nous retrouverons ces deux derniers immenses compositeurs durant la saison, avec Così fan tutte du maître autrichien et Le voyage dans la Lune du chantre de l’opérette française. À l’affiche également : Carmen de Bizet, l’opéra le plus joué dans le monde, mais aussi la comédie musicale de Bernstein, Wonderful Town, et La Traviata, le plus moderne des opéras de Verdi. Comme chaque année, l’Opéra de Toulon programme l’une de ses productions. Après la résurrection du Chalet en 2017, qui avait donné lieu à un enregistrement discographique, il met de nouveau le compositeur Adolphe Adam à l’honneur. C’est l’opéra-comique d’inspiration orientalisante, Si j’étais Roi, qui a fait partie du répertoire courant des scènes lyriques françaises, dont celle de Toulon, jusque dans les années 70, qui lancera l’année 2021.

La saison symphonique sera également riche en découvertes et en monuments de l’histoire musicale, avec des thématiques autour de Beethoven, dont nous célébrons les 250 ans de la naissance, de Mozart, de Dvorak ou de Mahler, mais aussi du 7e Art avec le programme Hollywood Music… Le tout interprété par des solistes prestigieux ! Enfin, l’opéra accueillera une partie des concerts de son partenaire histo-
rique, le Festival de Musique de Toulon.

(photo : 1- Opéra de Toulon © Ville de Toulon, Raymond Garnero / 2- Karine Deshayes © Aymeric Giraudel)