Sciences, l’ère du doute ?

Sciences, l’ère du doute ?

La Fête de la Science, c’est du 2 au 12 octobre dans toute la France. 10 jours de découvertes adressées à toute la famille, en entrée libre ! Focus sur le programme du Département 06.

Vous avez-vous sans doute remarqué à quel point, depuis quelques mois, chacun se découvre une passion pour la biologie, l’épidémiologie et la médecine en général ? Tout le monde a son avis sur les questions relatives à la pandémie de Covid-19. Le masque est-il vraiment utile ? Faut-il fonder tous nos espoirs sur un éventuel vaccin ? Y aura – t-il une deuxième vague ? Le nombre de cas s’accroît-il vraiment ? Ou bien est-ce dû à l’augmentation du nombre de tests réalisés ? Réponses : Oui, je ne sais pas, sans doute, oui, un petit peu… Voilà, moi aussi, je ne peux m’empêcher d’y aller de mon avis sur chacune de ces questions ! Là où ça devient problématique, c’est lorsque certaines personnes remettent systématiquement en doute, par dogmatisme, les données pourtant scientifiquement établies portées à notre connaissance. Car lorsque je réponds aux questions posées ci-dessus, je le fais après avoir pris soin de vérifier mes sources d’informations (et surtout en évitant les réseaux sociaux), non sans prise de recul et avec esprit critique. On peut dire que je pratique la zététique, ou l’art de du doute selon Henri Broch, professeur de biophysique théorique à l’Université de Nice Sophia-Antipolis et directeur du Laboratoire de zététique. Mais attention, “douter de tout ou tout croire, ce sont deux solutions commodes qui l’une et l’autre nous dispensent de réfléchir“, écrivait le mathématicien, physicien et philosophe Henri Poincaré. L’inverse de toute démarche scientifique en somme, qui fonctionne sur le principe de l’incertitude, du doute mesuré…

Pourquoi je vous raconte tout cela ? Parce que cette “méthode” de recherches scientifiques (zététique vient du grec zêtêin qui signifie “chercher” !), qui réfute toute affirmation dogmatique, sera l’un des nombreux sujets abordés lors de cette 29e Fête de la Science. Proposée le 4 octobre à Venanson et le 10 octobre à Roquebillière, dans le cadre des Vallées de la science en Vésubie, l’atelier Zététique ? Esprit Critique ! reviendra sur cette pratique séculaire, enseignée depuis l’Antiquité.

Ce village des sciences sera l’un des 5 qui, malgré les conditions sanitaires, ont déjà répondu présent cette année avec de nombreux rendez-vous : conférences, ateliers, projections, expositions, animations ludiques, contenus à découvrir en ligne… À Nice, le Festival des Sciences se tiendra sur 3 espaces (Jardin Albert 1er, Maison des Associations Garibaldi et Bibliothèque Nucéra) avec une programmation d’interventions sur des thématiques variées toutes les demi-heures. Du côté du Village des Agrosciences de Sophie-Antipolis, l’Inrae PACA et ses partenaires présenteront leurs recherches en pathologie végétale, en lutte biologique et en agronomie, pour réduire l’utilisation de pesticides. 2 jours de stands et de conférences au Pôle Culturel Auguste Escoffier, c’est ce qui vous attend à Villeneuve-Loubet : pour le moment pas de changement de programme, 2 jours de stands et de conférences au Pôle Culturel Auguste Escoffier. Mouans-Sartoux, pour sa part, s’intéressera aux sciences qui se cachent dans votre quotidien avec des ateliers, des jeux, contes et visites.

Cet aperçu du programme n’est bien sûr pas exhaustif, donc susceptible d’évoluer en fonction des conditions sanitaires. Nous vous invitons à régulièrement jeter un oeil sur les sites web fetedelascience06.fr et echosciences-paca.fr pour faire votre choix parmi les nombreuses initiatives proposées.

2 au 12 oct. Rens: fetedelascience06.fr & echosciences-paca.fr