10 ans de Présences Féminines

10 ans de Présences Féminines

Annulé en mars dernier, la 10e édition de Présences Féminines, festival crée par Claire Bodin, se teindra finalement du 14 au 20 octobre à Toulon, La Garde et La Valette.

Certaines femmes ont inscrit leur nom dans la postérité, tandis que d’autres, inconnues ou dans l’ombre de l’Histoire, apparaîtront peut-être un jour aux yeux de tous grâce à une oeuvre ! C’est la mission que s’est donnée Claire Bodin en créant le festival Présences Féminines, dont la création résultait de la “découverte fortuite et bouleversante qu’il existe des milliers de noms et d’oeuvres de compositrices, d’un enthousiasme à l’idée d’effectuer une telle plongée dans un univers si peu exploré, de l’intuition qu’il y avait des trésors à partager et d’un profond sentiment d’injustice à laisser tout cela dans l’obscurité“.

Si tous les rendez-vous du festival n’ont pu être maintenus, nous retrouverons bien les deux créations mondiales d’Édith de Canat de Chizy, première compositrice membre de l’Institut de France, en résidence de Présences Féminines 2020 : Beyond pour flûte et trio à cordes, interprétée par l’Ensemble Helios, avec Françoise de Maubus à la harpe, en ouverture des festivités, et O God ! par le Quatuor Van Kuijk. Le 18 octobre sera une journée Compositrices au long cours… et contes de fées, de 10h à 19h au Musée de la Marine de Toulon, avec une dizaine d’artistes, où l’on pourra découvrir le “talent et les oeuvres de plusieurs jeunes compositrices, dans des formations souvent inhabituelles et partager cette journée exceptionnelle entre moments musicaux, contes de fées d’autrices et autres propositions surprises !” Un récital de Célia Oneto-Bensaïd sur des pièces pour piano, d’après des lectures de Dante, de Marie Jaëll, et la création française de Number 1 de Camille Pépin, et un concert du duo alto-piano composé d’Isabel Villanueva et François Dumont compléteront le programme.

14 au 20 oct, Toulon, La Garde, La Valette et Le Pradet. Rens : presencesfeminines.com

(photo : Edith Canat de Chizy © C.Daguet)