The Brooks / Any day now

The Brooks / Any day now

Secret le mieux garde du funk canadien“… À force de lire cette phrase au sujet de The Brooks, on peut dire que le secret est largement éventé. Les Canadiens n’ont plus à garder le monopole du plaisir à l’écoute de ce combo redoutable. Les étoiles élogieuses pleuvent de partout, et la BBC a craqué comme d’autres pour The Brooks. C’est l’excellent label indépendant français Underdog Records qui nous propose ce nouvel opus, Any day now. Depuis 15 ans, cette structure fait un travail impeccable en découvertes (Dafuniks, Tribeqa, Flox…) et en rééditions (Janko Nilovic, Cortex, Harlem Pop Trotters, Martial Solal…) ; un bon goût évidemment qui ne pouvait que rencontrer la qualité instrumentale et la passion de ces Canadiens. Véritable bête de scène, The Brooks se compose de musiciens formés au live, à la formation et au CV qui combinent expériences et excellence. Une qualité musicale qui se met au service d’un album haut de gamme dans lequel on entend tout un tas de références soul et funk qui nous font frissonner de plaisir sans pour autant les singer. On ressent qu’ils n’imitent pas Clinton et ses Funkadelics, ni James, pas plus que D’Angelo ou l’Afro de Fela, et encore moins Dilla sur certains interludes. Non, The Brooks a intégré toutes ces cultures et les a digérées dans une cohésion redoutable. Une rythmique efficace, des cuivres puissants et une voix charismatique pour sublimer leurs propres compositions. Un album qui ne quitte pas ma platine depuis des semaines (merci Max !), en espérant les découvrir le plus rapidement possible sur scène, car c’est en live que The Brooks prend toute sa dimension. En attendant, ce vinyle va continuer de tourner en boucle, et je vais regarder leur très joli clip d’animation, Game Play, en rêvant que je passe la porte d’une salle pour les voir en concert…

Any day now 
The Brooks
Underdog Records