Petit Robinson devenu grand

Daniel Auteuil © DR

Petit Robinson devenu grand

Incontournable chaque été, Les Nuits de Robinson célèbrent leur 10e anniversaire en grande pompe avec plus d’un mois de festivités. Voyage au cœur du spectacle vivant prévu entre le 11 juillet et le 17 août.

À l’époque, les organisateurs s’étaient donné rendez-vous dans 10 ans, avec la ferme intention de rencontrer le succès lorsque viendrait le temps de célébrer cet anniversaire. Réussite sur toute la ligne, car saison après saison, on ne compte plus les naissances et disparitions de festivals. Les Nuits de Robinson, créées par la Ville de Mandelieu, a tenu le coup et s’est imposé comme l’un des temps forts de la saison estivale, un événement fédérateur, familial, ouvert, le tout dans un cadre des plus agréable, le Théâtre Robinson. Cette année encore, la programmation culturelle riche et variée s’articule entre concerts et théâtre. Et puisque 10 semble définitivement le chiffre à retenir cette année, 10 dates sont à l’affiche !

Top départ le 11 juillet, avec Yuri Buenaventura. Grand nom de la salsa, l’artiste colombien se présentera avec une pléiade de morceaux qui mélangent l’explosion sonore new-yorkaise et la négritude caribéenne avec le jazz et le voodoo de la jungle colombienne. Soirée idéale pour lâcher ses meilleurs pas de danse ! La programmation musicale sera complétée par deux autres concerts les 13 et 25 juillet, avec respectivement Daniel Auteuil et Suzanne Vega. Si la seconde, qui aura marqué toute une génération en évoluant à contre-courant des codes outranciers et loufoques des années 80, semble rodée à la scène, le premier ose clairement sortir de sa zone de confort. En effet, l’acteur, deux Césars et un Prix d’interprétation à Cannes, s’est réinventé en 2021 avec son premier album Si vous m’aviez connu, créé avec son compère Gaëtan Roussel, leader du groupe Louise Attaque. En 2023, celui qui s’était révélé il y 40 ans dans Les sous-doués, sous la houlette de Claude Zidi, est revenu avec un 2e opus, Si tu as peur, n’aie pas peur de l’amour. Chanter sur scène était un rêve d’enfant, confie celui qui débuta sa carrière sur les planches de théâtre.

Une transition toute trouvée pour évoquer l’autre volet de cette programmation anniversaire: la comédie. Ici encore, de grands noms du genre, comme Antoine Duléry qui, seul sur scène, proposera un tour d’horizon des grands noms du cinéma français et international, devenant et imitant tour à tour Belmondo, De Niro, Michel Serrault, Galabru, Lucchini… Pour les amateurs de polars, rendez-vous dans les wagons de l’Orient Express avec Les voyageurs du crime, par les auteurs et la troupe du succès Le cercle de Whitechapel. Vous aimez le théâtre de boulevard ? Vous aimerez Ave Cesar avec Frédéric Bouraly (l’impayable José dans Scènes de Ménage), La Mondaine ou encore La Présidente… Tout cela avant que le père de l’opéra bouffe à la française ne soit ressuscité à travers Irrésistible Offenbach, théâtre musical qui dépeint les dernières années du compositeur.

11 juil au 17 aou, Théâtre Robinson, Mandelieu. Rens: mandelieu.fr
photo: Daniel Auteuil © DR