MIDԐM+ : le grand retour

MIDԐM+ : le grand retour

Du 24 au 27 janvier, Cannes accueille celui que l’on appelle désormais le MIDԐM+. Marché réservé aux professionnels de la musique et des nouvelles technologies, il comprend bien sûr un volet grand public, le MIDɛM+ LIVE et le MIDɛM+ CLUB, avec quelques concerts qui valent plus que le détour !

Avant d’évoquer le présent, et l’avenir, comme le veut ce nouveau MIDƐM+, petit retour en arrière… En 1967, était lancée la 1e édition de ce qui deviendrait au fil des ans, et jusqu’à sa disparition provisoire entre 2020 et 2023, l’un des plus grands rendez-vous de l’industrie musicale : le MIDEM, marché international de l’édition musicale. Chaque année, artistes, labels, éditeurs, distributeurs se retrouvaient dans la cité des festivals pour signer des contrats, organiser des tournées, élargir leur réseau, bref, gérer tout ce qui concernait la partie invisible de l’iceberg musical. Réservé aux pros, l’événement permettait toutefois au grand public de découvrir de nombreux artistes lors des innombrables showcases qui irriguaient toute la ville. Une ambiance particulière régnait alors durant la petite semaine que durait le marché, et il était possible de croiser stars et artistes en devenir.

Dans les années 2000, l’avènement des nouvelles technologies rebat cependant les cartes de ce secteur qui ne cesse de se transformer, faisant progressivement perdre de sa superbe au MIDEM. Et en 2020, le COVID a raison de lui… Ou presque ! Car en 2023, la Ville de Cannes reprend en main l’événement, en s’associant aux structures All Over/Panda Events, Pianity et Hopscotch. Une édition qui préfigurait ce MIDƐM+ 24, un festival augmenté, expérientiel et collaboratif qui place la musique au cœur des défis de demain, le tout rythmé par des talks, masterclasses et divers ateliers au cœur du marché professionnel. L’ambition affichée : représenter l’ensemble de l’écosystème musical mondial.

MIDɛM+ LIVE

Mais bon, tout ça, c’est le business. Ce qui intéresse le public, ce sont les concerts ! D’autant qu’en 2024, les premiers noms annoncés ont de quoi nous réjouir. Dans cet esprit de modernité assumée, le MIDԐM+ LIVE attaquera avec un concert – gratuit sur invitation – de musique classique, durant laquelle trois œuvres de compositeurs des XXe et XXIe siècles, seront interprétées par l’Orchestre national de Cannes… et la guitare électrique de Yaron Deutsch !

Pour les autres soirées, il faudra mettre la main au portemonnaie, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle. Le dandy cool Baxter Dury (fils d’un certain Ian, auteur du mythique titre Sex and drugs and rock’n’roll), et sa pop moite et sexy qui fleure bon les nuits londoniennes, partagera l’affiche du 24 janvier avec Royal Republic. Originaires de Suède, les quatre gaillards sont la définition même du rock’n’roll : tantôt dansant, limite disco-funk, tantôt agressif, avec des réminiscences des Hives ou de Motörhead, mais toujours positif. Et sur scène, les mecs sont incroyables ! Comme il est d’usage au MIDԐM+, toute la planète musicale a droit de cité, et c’est du côté du Nigeria que s’orientera le concert du 25 janvier, avec Yemi Alade. Déjà passée par Cannes en 2018, elle revient aujourd’hui avec un statut de star de l’afro-pop, elle qui fut la première du genre à dépasser les 100 millions de vues sur Youtube. 

Le lendemain, place à une soirée 100% marseillaise. Terre de hip-hop, voire de reggae, la cité phocéenne a aussi engendré quelques artistes pop et électro de haut niveau : on pense à Fred Neché, Aline, Nasser, ou encore Husbands. C’est d’ailleurs l’un des membres de ce « supergroupe » phocéen, Simon Henner, qui créera French 79 à l’affiche du MIDƐM+. L’autre, Kid Francescoli, ouvrira la soirée. En bon marseillais, il a choisi son patronyme en hommage au magnifique Enzo Francescoli, classieux joueur uruguayen passé par l’OM dans les années 90 !

On reste en France le 26 janvier, avec le duo pop Madame Monsieur, qui s’est fait connaître avec le titre Mercy, l’histoire d’une enfant migrante née en Méditerranée, qu’il avait interprété lors de l’Eurovision 2018, puis Clara Ysé, romancière et chanteuse, qui nous a fait découvrir sa voix de soprano dans son 1er album Oceano Vox, paru en septembre dernier. Puis, place à une soirée hip hop de très très haut vol avec le duo Black Star, formé de Yasiin Bey (aka Mos Def) et Talib Kweli, et à un groupe qui changea la face du hip-hop en 1989 avec son premier album 3 Feet High And Rising : j’ai nommé De La Soul. Malgré le décès de David Jude Jolicoeur « Trugoy The Dove » début 2023, Kelvin Mercer « Posdnuos » et Vincent Mason « Pasemaster Mase » ont décidé de célébrer leur ami et leur musique par une tournée qui a commencé au Royal Albert Hall en avril 2023 et ainsi confirmer l’influence considérable de ce groupe pionnier dans l’histoire du hip-hop.

La dernière soirée sera assurée par Mademoiselle Lou et sa pop urbaine, et Soolking. Originaire d’Alger, installé aujourd’hui à Marseille, notre homme a été batteur pour un groupe de rock, danseur hip-hop, et a connu ses premiers succès dans son pays natal avec le collectif Africa Jungle. Adoubé par la scène phocéenne (Jul, SCH et consorts), qu’il s’est offert le luxe de convier sur des albums opérant un lien entre rap et pop, il a sorti en 2022 son 3e opus, le bien nommé Sans visa.

MIDɛM+ CLUB

Vous en voulez encore ? Sachez que la fête se prolongera jusqu’au bout de la nuit avec le MIDɛM+CLUB. S’y succèderont aux platines : Pedro Winter, compositeur-producteur, créateur du label Ed Banger, ex manager des Daft Punk et artisan de la French Touch 2.0, Joachim Garraud, producteur qui a collaboré avec quelques-uns des plus grands artistes (David Bowie, Kylie Minogue, Beyoncé…), mais aussi co-composé et co-produit les titres à succès de David Guetta (Just A Little More Love, Love Don’t Let Me Go, Love is Gone et The World is Mine, le producteur multi instrumentiste Antoine Bourachot, la Berlinoise JacqNoise, la Lettone Nina Elektrichka, ou encore une carte blanche donnée aux chaînes des musiques urbaines Trace.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, la programmation devrait encore s’étoffer, nous indique l’organisation. Alors, restez connectés !

24 au 27 jan, Palais des Festivals, Cannes. Rens: cannes.com, palaisdesfestivals.com & FB Midem.official

Tags: