Le Théâtre entre dans l’arène !

Le Théâtre entre dans l’arène !

Le Théâtre National vient de lancer son 1er Festival de Tragédie, qui se tient jusqu’au 5 juillet aux Arènes de Cimiez. La traditionnelle « tournée Marivaux » et les Contes d’apéro complètent le programme estival de CDN azuréen.

Née dans l’Antiquité, la tragédie trouve une résonance bien actuelle dans notre monde contemporain. Sentiments exacerbés, trahisons, désespoir, mais aussi passion, sont au rendez-vous de ce 1er Festival de tragédies, installé sur le site historique des Arènes de Cimiez qui se sont longtemps nourries des émotions suscitées par les plus grands jazzmen, et qui vont désormais vibrer au gré des interrogations et emportements de l’âme. Après avoir accueilli Phèdre de Racine et le superbe texte de Simon Abkarian, Hélène après la chute, « l’Arène des cœurs » accueillera encore plusieurs rendez-vous tandis que le festival multiplie, en différents lieux symboliques, des propositions autour de sa programmation.

Parmi les temps forts, se détache avec une douloureuse intensité l’adaptation par Charles Berling des Mémoires de Calek Perechodnick. Dans ce Calek, seul sur scène, l’acteur Alain Fromager donne vie à un récit puissant qui retrace l’exil d’un homme et de sa famille, obligés de s’entasser dans le ghetto de Varsovie avant de plonger dans l’horreur de la guerre. Le Musée-Villa Masséna offre également un moment particulièrement émouvant avec la lecture de Loin d’eux de Laurent Mauvignier. Deux comédiens de la troupe du Théâtre National de Nice, Bénédicte Allard et Alexandre Diot-Tchéou, explorent les méandres des relations humaines à travers la difficulté à communiquer avec les personnes qui nous sont parfois le plus chères. Histoire de boucler la boucle, c’est avec un autre Racine, Andromaque, mis en scène par Stéphane Braunschweig, que cette édition inaugurale se terminera.

Aux Arènes… et ailleurs

L’activité théâtrale se poursuivra ensuite tout l’été avec des rendez-vous, désormais incontournables. Le coup d’envoi est donné avec les Contes d’apéro, qui s’installeront en début de soirée au Kiosque du TNN, sur la Promenade du Paillon, du 8 juillet au 4 août. Une édition 2024 qui s’ouvrira avec le traditionnel « Marivaux estival« , dont Muriel Mayette-Holtz, directrice du TNN, a souhaité mettre en scène La Méprise. Cette courte pièce en un acte, qui se déroule dans un jardin public, ouvre la voie à de joyeux quiproquos autour de l’amour. Un moment réjouissant qu’il sera possible de découvrir pendant cinq jours avant que la pièce n’entreprenne sa tournée métropolitaine, dans 7 communes du département, à la fin du mois d’août. Perpétuant l’idée d’itinérance des comédiens, La Méprise répandra sa bonne humeur dans les communes du Haut Pays niçois avant de s’installer sur le Place du Grand Jardin de Vence et dans les Jardins de l’Olivaie à Beaulieu-sur-Mer. Auparavant, les Contes d’apéro auront permis tout au long du mois de juillet de partager lectures et coups de cœur, avec quelques-uns des acteurs de la troupe du Théâtre National de Nice. Un été à vivre au rythme des découvertes et des émotions portées par la beauté des mots.

Festival de Tragédie, jusqu’au 5 juil, Arènes de Cimiez & lieux divers • La méprise, 8 au 12 jui, Kiosque du TNN – Tournée métropolitaine, 21 au 30 aou, Roquebillière, Saint-Martin-Vésubie, Saint-Sauveur-sur Tinée, Le Broc, Vence, Beaulieu-sur-Mer, Aspremont • Contes d’apéro, 8 juil au 4 aou, Kiosque TNN. Nice. Rens: tnn.fr