Tu viens chez Manu ?

Tu viens chez Manu ?

La Cave Romagnan, lieu cher au cœur des jazzophiles niçois (et d’ailleurs), offre un mois de juillet festif avec pléthore de concerts de toute beauté.

Dans ce modeste bar de quartier, situé Rue d’Angleterre à Nice, les jazzmen se pressent des mois en amont pour caler une date sur cette scène intimiste qui voit défiler la fine fleur des musiciens de la région, depuis de nombreuses années. Et cet été, nos attentes seront à nouveau comblées, notamment avec le retour de Pierre Marcus, bassiste et compositeur d’exception, musicien complet et extrêmement créatif, toujours entouré de compagnons de très haut niveau : l’extraordinaire saxophoniste alto Baptiste Herbin sera-t-il de la partie ? Le guitariste Pierre Bertrand, musicien rare dont il faut apprécier les apparitions et les compositions toujours frappées à l’aune du bon goût, proposera pour sa part un hommage à Charlie Parker avec son Collectif Paris-Nice au line up de qualité : Simon Chivallon (piano), Philippe Brassoud (contrebasse), Pierre-Eden Guilbaut (batterie) et Benjamin Boutant (sax). On fera un voyage inattendu au pays de la world music avec Lamin Cissokho et sa kora, instrument rare qui dépaysera une partie du public, tandis que Manu Carré nous emmènera dans les sphères du jazz-rock-funk avec la bonne humeur qu’on lui connaît. N’oublions pas le playboy du lot, Robert Amiach, qui naviguera entre slow blues, la chanson française de Boris Vian et Serge Gainsbourg et le jazz bebop, le tout assaisonné d’une bonne dose de bossa nova, mais aussi les soirées slam de Pascal Giovannetti, et la nouvelle exposition de Lazaza intitulée Un abstract sinon rien. Faisons confiance à Manu, le maître des lieux, pour nous préparer un mois d’août en musique sous des auspices tout aussi conviviaux !

Cava Romagnan, Nice. Rens: FB Jazz Chez Manu

photo : concert à la Cave Romagnan © FB Jazz Chez Manu