Passionnément jalouse

Passionnément jalouse

Pour son 9e spectacle sous la direction de Pierre Pradinas, Romane Bohringer est seule en scène, jalouse et passionnée dans L’occupation. Un spectacle adapté de l’ouvrage d’Annie Ernaux, présenté au Broc, en partenariat avec la Fête des Théâtres de Nice.

La comédienne française y interprète une femme de 40 ans en plein tournant. Fraîchement séparée de son partenaire avec qui elle a partagé 5 ans de sa vie, elle apprend par hasard qu’il lui a caché avoir une nouvelle compagne. Une jalousie obsessionnelle, mobilisant ses jours et ses nuits, nait alors de manière insidieuse. Son objectif dès lors : tout savoir de cette femme sans visage… Sous forme d’enquête, minutieuse, systématique, que le public suit tel un thriller amoureux, cette pièce met l’accent sur la “dépossession de soi“, car lorsque l’on “se jette dans un sentiment si passionné, petit à petit il nous dépossède de nous-mêmes“, explique Romane Bohringer. La comédienne avoue avoir énormément gagné en maturité au fil de ses collaborations avec le metteur en scène Pierre Pradinas : “Il repousse les limites et m’offre des choses de plus en plus audacieuses.” Un récit fiévreux sur la jalousie, à la fois touchant et drôle, illustré musicalement par le multi-instrumentiste Christophe “Disco” Minck, à découvrir sur les planches des Arts d’Azur au Broc.

18 oct 18h, Les Arts d’Azur, Le Broc. Rens: lesartsdazur.net

(photo : L’occupation © Marion Stalens)