Deuxième chance !

Deuxième chance !

Après son annulation au printemps dernier, les 14e Journées Poët Poët retentent leur chance ! Un voyage zéro carbone mais 100 % joyeux neurones ! À dénicher du 11 au 17 septembre, dans plusieurs hauts lieux des Alpes-Maritimes.

Le courage ? Drôle de thème pour un drôle de festival. Le Printemps des poètes, lancé en 1999, se déroule en France et au Québec. À l’instar de la Fête de la musique, ce Printemps invite amateurs comme professionnels à célébrer la poésie sous toutes ses formes durant une semaine. Sabine Venaruzzo a saisi l’invitation au bond et a créé voilà 14 ans les Journées Poët Poët, un festival pour et dans les Alpes-Maritimes. Du courage, Sabine n’en manque pas ni les membres du Poët Burö. D’autant plus cette année après l’annulation de leur 14e édition. Mais c’était reculer pour sauter ! Ensemble, ils n’en sont pas à leurs premières prouesses et, au fil des années, nous concoctent un programme audacieux et burlesque, dans des lieux à l’image de leurs mots, poétiques et fantaisistes.

Cette année, trois poètes vont particulièrement donner de la voix et montrer la poésie dans tous ses états : Tarik Hamdan, poète, journaliste et musicien palestinien, Pierre Guéry, poète, traducteur et performer, parrain de cette édition, A. C. Hello, poétesse, peintre et performer. Sans oublier Sabine Venaruzzo elle-même. Vous pourrez également rencontrer Daniel Fillod, peintre sur pierres et poète, la surprenante Oriane, ou encore le musicien-compositeur Jean-Louis Ruf

Chaque année, le pari est le même : transmettre l’amour des mots, réinventer les idées, réenchanter le quotidien. Et chaque année, les partenaires et les bénévoles sont fidèles : la Ville de Nice, la Cinémathèque, le Centre culturel de La Gaude, le Monastère de Saorge… Mais chaque année, tout change : les artistes, les idées, certains lieux comme l’hôtel Relais avec une chambre d’écoute : allongé sur un vrai lit d’hôtel, on pourra écouter le poème sonore de Béatrice Brérot ! Des dédicaces, des lectures, des concerts, du slam… Et comme le dit Sabine Venaruzzo, “les poètes sont les voix qui nous donnent ce courage-là, celui de dire ce qui nous fait vibrer, chanter et croire en la pérennité de l’humain face à la barbarie qu’elle soit politique, sociale, financière, domestique, religieuse.” Si l’on se rappelle que, jusqu’en 1878, Poésie s’écrivait “Poësie” qui signifie en grec “création”, les Journées Poët Poët ont fort bien choisi leur nom !

À fleur de mots

Forte d’un premier prix d’Art dramatique au Conservatoire national de région de Nice et d’une formation en chant lyrique, Sabine Venaruzzo a fondé la Cie Une Petite Voix m’a dit. Cette compagnie crée des spec­tacles tous publics qui mêlent théâtre, chant, arts plastiques, danse et poésie. En parallèle, Sabine Venaruzzo travaille avec d’autres troupes, lance différents projets comme le PPF (Projet poétique fondamental), au carrefour de différentes cultures. En 2006, elle imagine les Journées Poët Poët, qui permettent de mettre en lumière les mots de nombreux artistes. Le nom de ces Journées provient d’un poème de l’écrivain Léon-Paul Fargue, L’air du poète, mis en musique par Erik Satie : “Au pays de Papouasie J’ai caressé la Pouasie… La grâce que je vous sou­haite C’est de n’être pas Papouète.”

11 au 17 septembre, département des Alpes-Maritimes. Rens : facebook.com/journeespoetpoet
(photo : Sabine Venaruzzo © Lezarnumerik)