La mégère à la maison

La mégère à la maison

Ou presque ! C’est non loin de chez lui, au Forum Aggloscènes de Fréjus, que Jean-Christophe Maillot remonte La Mégère Apprivoisée, un ballet qu’il avait initialement chorégraphié pour le Bolchoï en 2014…

En 28 ans à la tête des Ballets de Monte-Carlo, ce fut la seule fois qu’une telle situation se présentait : remonter un ballet, initialement conçu pour une autre compagnie que la sienne. Habituellement, le chorégraphe élabore une pièce avec les danseurs de sa propre compagnie pour ensuite la transmettre à une autre. Expliqué de la sorte, ceci peut sembler être un processus semblable qu’il suffit juste d’inverser, pourtant il s’agit là d’une toute autre histoire. Jean-Christophe Maillot explique qu’il lui a fallu “rechercher chez ses propres danseurs quelque chose qui vient de l’extérieur“, une forme d’étrangeté qui leur appartient singulièrement et qu’ils doivent déceler ensemble. Double défi à relever lorsqu’on sait qu’au départ le chorégraphe n’envisageait pas de reprendre La Mégère Apprivoisée à domicile…

Interprétée pour la 1e fois à Monaco en 2017, cette relecture de la comédie shakespearienne met l’accent sur “l’acide satirique” inhérente à l’œuvre et sur les décors imaginés par Ernest Pignon-Ernest. L’intention est d’en exploiter toute sa profondeur et traduire les tensions dramatiques que nos relations sociales et amoureuses peuvent révéler. Grâce au duo qu’ils formaient, Ekaterina Krysanova, dans le rôle de Katharina, et Vladislav Lantratov, dans celui de Petruchio, avaient alors fait la démonstration d’une grande légèreté en dépit de la lourdeur des caractères pesants et exécrables des personnages qu’ils interprétaient. Ode aux âmes sœurs, La Mégère Apprivoisée de Jean-Christophe Maillot nous fait comprendre avec beaucoup de virtuosité que la beauté se trouve dans celui qui la contemple…

1er & 2 oct, Forum Aggloscènes, Fréjus. Rens: theatreleforum.fr

(photo : La mégère apprivoisée © Alice Blangero)